L'Argentin Juan Martin Del Potro était le grandissime favori de son match face au Japonais Nishioka, 72ème mondial, et pas du tout un spécialiste de la terre battue : seulement deux victoires en carrière sur le circuit ATP avant ce match en 9 matches joués. Pourtant Del Potro a du lutter en 3h50 et 5 sets pour se défaire du Japonais. L'Argentin a commis 65 fautes directes, un total très élevé mais qui s'explique par
Pour accéder à cette page, vous devez être abonné.
En savoir plus.