En critiquant la nouvelle génération au lendemain de Roland Garros, Boris Becker a ouvert ou relancé un débat volcanique.
Pour accéder à cette page, vous devez être abonné.
En savoir plus.