Andy Murray n'avait aucune autre ambition cette semaine que de rejouer au tennis. Après son opération à la hanche, il n'imaginait sûrement pas jouer la finale du Queens en double avec Feliciano Lopez. "Je ne savais pas à quoi m'attendre cette semaine. Le tableau était difficile avec notamment ce match contre la paire Cabal/Farah (5ème mondiaux tous les deux) mais surtout parce que je n'avais jamais joué avec Feli avant.
Pour accéder à cette page, vous devez être abonné.
En savoir plus.