Benoît Paire n'a pas tardé après sa défaite contre Troicki (7-6/7-6) pour se plaindre de la chaleur. Rien n'obligeait pourtant le Français à venir jouer ce tournoi. Il fait chaud à Antalya en juin, c'est pas une surprise...
Pour accéder à cette page, vous devez être abonné.
En savoir plus.