Certains diront que c'est un mutant, d'autres une espèce en voie de disparition. Une chose est sûre, sa passion pour le tennis est inébranlable. Pour quelqu'un qui voulait arrêter le tennis pendant 10 ans (après sa finale perdue au Queens dimanche) tellement il était éreinté par sa semaine londonienne (5 matches en 3 sets), il a de la ressource.
Pour accéder à cette page, vous devez être abonné.
En savoir plus.