La dernière fois que Felix Auger-Aliassime foulait les courts de Wimbledon, il était 595ème mondial. Une défaite en quarts de finale du tournoi junior face De Minaur. Il n’avait pas encore 16 ans… Il va revenir ce lundi en phénomène du circuit, l’un des joueurs les plus précoces de l’histoire du tennis.
Pour accéder à cette page, vous devez être abonné.
En savoir plus.