C’est devenu une rareté. Pour certains, presque une madeleine de Proust. Depuis le début des années 2000, le tennis a changé. Les surfaces se sont uniformisées, le jeu aussi. Les joueurs, eux, sont devenus plus professionnels, plus sérieux. Plus lisses, diront les plus critiques.
Pour accéder à cette page, vous devez être abonné.
En savoir plus.