Florent Serra analyse aujourd'hui le match entre David Goffin et Daniil Medvedev et nous donne sa vision sur le plan tactique. C'est l'oeil du pro !

"C'est encore un match intéressant. Avant d'aborder le match sur un plan tactique, j'aime bien le fait que David Goffin retrouve un niveau de jeu, quasi similaire à quand il était top 10. Je me souviens de lui fin 2014 quand il a explosé sur le circuit. En quelques mois il était passé de 100ème mondial à 20ème. Il avait enchaîné un titre à Metz puis un autre en challenger et une finale à Bâle. Malheureusement il a eu deux blessures dont il n'est pas responsable qui ont totalement freiné sa carrière. Il y a eu d'abord sa blessure à la cheville à Roland Garros en 2017 puis ensuite la balle reçue dans l'oeil à Rotterdam en 2018. Il a eu beaucoup de mal à revenir ensuite à son meilleur niveau. Il est seulement en train de le faire maintenant."

"Cette saison, David Goffin était vraiment dans le dur. On sentait qu’il n’avait plus la même combativité, la même agressivité. D'ailleurs en juin, il était à son plus mauvais classement en carrière depuis 2014 quand il a percé au plus haut niveau. Fin janvier, il se séparait de son entraineur Thierry Van Cleemput avec qui il travaillait depuis 5 ans. En mai, il a pris un nouveau coach en la personne de Thomas Johansson. Et je trouve qu'avec le Suédois, David Goffin a retrouvé peu à peu l'oeil du tigre."

"A Halle, il fait un gros tournoi. Je regrette juste qu'il ait un peu trop regardé jouer Roger Federer en finale mais dans le premier set, il dominait le Suisse. Au niveau de l'attitude, c’est beaucoup mieux qu’à Madrid par exemple face à Fucsovics où il menait 4-0 et il se fait remonter pour perdre le set 6-4. Il manquait encore de confiance à cette période."

"On aura donc un bon Goffin face à un bon Medvedev. Le Russe fait une énorme saison, il est à son meilleur classement en carrière (13ème mondial). Il prend la balle très tôt, il a une grosse première, il joue en rythme et il se déplace très bien. Mon seul bémol, c'est que parfois il abuse du jeu défensif. Pour battre David Goffin, il ne doit pas entrer dans cette filière attentiste et défensive. C'est quand il est agressif, comme il l'a été en début de saison en indoor, que Medvedev est pénible à jouer. Le danger pour lui c'est de ne faire que courir face à Goffin. Le Belge a aussi cette capacité de prendre la balle tôt, il se déplace bien également et il peut fatiguer le Russe et le faire dégoupiller. Pour cela, David va devoir chercher le coup droit de Medvedev pour profiter de la préparation un peu lente du Russe sur son coup droit. Alors qu'en revers, Medvedev arme assez vite sa frappe. L'une des clés du match sera les angles de frappe. David Goffin peut trouver des angles incroyables, notamment en contre-attaque quand il est totalement excentré du court. Il sera moins dangereux plein axe pour le Russe. Ce match a une vraie physionomie tactique, ca sera très intéressant de voir qui prendra le dessus sur l'autre. Je pense malgré tout que David a une petite chance, comme il retrouve son meilleur tennis, d'embêter le Russe."

"Les bookmakers donnent pour le moment le Russe légèrement favori de ce match avec une tendance 60/40 mais pour moi a minima, ce match-là c'est du 50/50 et si je dois faire un choix, je partirais sur le Belge même s'il est donné outsider cette rencontre."