Kevin Anderson n'a pas réussi son pari de sauver ses points de sa finale de l'an dernier sur le Center Court de Wimbledon. Blessé au coude à Miami en mars, il a tout fait pour revenir à son meilleur niveau à temps mais les délais étaient trop courts. Il n'a pu reprendre la compétition que deux semaines avant Wimbledon. Pas assez pour remettre la machine en route.
Pour accéder à cette page, vous devez être abonné.
En savoir plus.