Grigor Dimitrov sera lundi à son plus mauvais classement depuis 2012, au-delà de la 50ème place mondiale.

Le tournoi d'Atlanta lui a offert une wildcard alors qu'initialement il ne s'était pas inscrit au tournoi : "je suis très excité de démarrer ma tournée d'été américaine à Atlanta au BB&T. J'espère que jouer à Atlanta me permettra d'avoir la meilleure préparation possible pour l'US Open. Je n'y ai pas joué depuis un moment et j'ai très envie d'y rejouer."

En effet, Dimitrov n'a plus rejoué à Atlanta depuis 2011 et une défaite au 1er tour face à Rajeev Ram. C'est son seul et unique match à Atlanta.

Le directeur du tournoi Eddie Gonzalez se réjouit en tout cas de la présence de l'ancien numéro 3 mondial : "Grigor est un complément parfait à la liste de champions et de jeunes joueurs talentueux déjà inscrits au tournoi. Il a remporté le Master de Londres en 2017 et disputé une demi-finale à Melbourne. C'est un immense honneur de le voir jouer chez nous."

Après Atlanta, Dimitrov, entraîné par Andre Agassi, jouera ensuite le tournoi de Los Cabos puis devra passer par les qualifs du Masters 1000 de Montreal et de Cincinnati à moins qu'une wildcard lui soit encore attribué. Mais il faudra passer devant les jeunes canadiens et les jeunes américains. Loin d'être évident.