On connaît la programmation pour les matches de ce lundi à Umag en Croatie. Trois matches du tableau principal sont programmés notamment le tenant du titre, Marco Cecchinato en danger dès ce premier tour face au Slovène Aljaz Bedene, ou encore Jiri Vesely.

Vesely vs Stebe
Le Tchèque affronte pour la première fois Stebe sur le circuit. L'Allemand est revenu sur les courts en avril après 15 mois d'absence. Il n’a joué que 11 matches depuis octobre 2017 et abandonné trois fois. Sur ces 11 matches, Stebe n'a gagné que deux matches en ITF face au 369ème mondial et un joueur non classé. Il bénéficie d’un classement protégé. Il n'a plus gagné un match sur terre battue sur le circuit principal depuis deux ans à Hambourg face à Dzumhur. Sur le papier, il ne devrait pas y avoir match tant Vesely a largement les capacités avec son service et son coup droit de gaucher pour s'imposer face à Stebe. Mais sur terre battue, Vesely a perdu 6 matches sur les 15 derniers lorsqu'il était favori avec une cote entre 1,20 et 1,50. Donc méfiance même s'il serait très surprenant de voir Stebe renouer avec le succès sans confiance, ni repère, ni condition physique. Et petite statistique, Jiri Vesely n'a jamais trop brillé à Umag avec seulement 4 victoires en 10 matches avec 5 éliminations au 1er ou 2ème tour en 6 participations.

Cecchinato vs Bedene
Le tenant du titre aurait dû être tête de série mais le classement pris en compte pour nommer les têtes de série a été arrêté après Roland Garros. Et l'Italien venait de perdre 20 places au classement puisqu'il n'avait pas réussi à défendre sa demi-finale de 2018. Il s'est donc fait dépasser au dernier moment par Djere et Lajovic et il le paye cash avec ce premier tour très difficile face à un joueur très à l'aise sur terre battue. Bedene a disputé deux finales sur le circuit à Buenos Aires et Budapest ainsi que 11 titres en challenger. Seul petit bémol pour Bedene, il ne compte que 50% de victoires sur le circuit ATP sur terre battue. Avec ses qualités, il devrait être au dessus mais des problèmes physiques et quelques faiblesses mentales lui ont coûté beaucoup de défaites.
Bedene va affronter Cecchinato pour la 7ème fois en carrière : il mène 6-0 dont 5 fois sur terre battue ! Il n'a jamais perdu face à l'Italien. Forcément, ce chiffre est à prendre en compte dans l'analyse du match. Tactiquement, Cecchinato n'a jamais trouvé les clés pour battre le Slovène. Il ne lui a même jamais pris un set. Ceci explique son statut d'outsider sur ce match malgré un titre à défendre. Depuis sa victoire à Buenos Aires en février, Cecchinato n'est pas trop en bonne forme. Il a remporté peu de matches et son niveau de jeu est très irrégulier.

Pedro Sousa vs Sinner
La journée va se conclure avec l'entrée en lice du jeune Italien, Jannik Sinner, connu par les passionnés de tennis qui aime dénicher les jeunes joueurs à fort potentiel. Il a été invité par les organisateurs pour accéder directement au tableau principal sans passer par les qualifications comme son classement (209ème mondial) aurait dû l’y contraindre. Sinner est l’un des meilleurs joueurs de sa génération (né en 2001). Il a remporté le challenger de Bergame en février (indoor) puis deux tournois ITF à Trento (indoor) et Santa Margherita (terre battue). Finaliste à Ostrava (terre battue) en challenger, il a confirmé son potentiel en remportant dans la foulée son premier match ATP à Budapest face à Valkusz puis son premier match en Masters 1000 à Rome face à Steve Johnson. L'Italien ne sera pas favori de ce match sur le papier face à l'expérimenté Pedro Sousa. Le Portugais, homonyme de Joao, est 107ème mondial. Il n'a jamais percé au niveau ATP avec seulement 12 victoires dans sa carrière mais malgré tout, la terre battue reste sa meilleure surface, et de loin. Avec 6 titres en challenger et 620 matches au compteur, il aura toutes les clés pour rendre fou Sinner, peu habitué à jouer ce genre de joueur. Tsitsipas, Vesely, Johnson et Djere n'avaient pas du tout le profil de Pedro Sousa. Néanmoins, l'irrégularité du Portugais et ses difficultés à battre les meilleurs joueurs (10 victoires en 32 matches face au top 100 sur terre battue) peuvent donner une lueur d'espoir à Sinner. C'est un match qui comptera dans la progression de l'Italien. Il a évidemment les moyens de s'imposer même si c'est difficile d'évaluer sa capacité à remporter ce genre de matches avec si peu de recul sur son réel niveau technique, physique, mental et tactique.