L'Internation Tennis Hall of Fame de Newport est un classique de l'ATP, le tournoi qui clôt la saison sur herbe après Wimbledon. Les joueurs apprécient ce tournoi parce qu'il est la transition parfaite entre Wimbledon et la saison d'été américaine sur dur. Les joueurs peuvent ainsi prendre leur marque avec le décalage horaire. Evidemment, la seule contrainte pour jouer à Newport, c'est d'être éliminé assez tôt de Wimbledon, généralement en première semaine. Ugo Humbert et Tennys Sandgren sont les deux seuls joueur du tableau cette saison à avoir joué lundi dernier en 8èmes de finale du tournoi londonien.

Le gazon de Newport est plutôt glissant avec des rebonds assez bas. Les conditions de jeu peuvent y être rapides. Les récents vainqueurs sont plutôt des grands serveurs cadors comme John Isner (3 titres), Steve Johnson, Ivo Karlovic, Nicolas Mahut, Mardy Fish. On y trouve aussi une surprise comme Rajeev Ram avec deux titres (coté à 150 contre 1 en 2015) et des joueurs comme Santoro (2 titres) et Hewitt plutôt dans un style défensif.

Newport est situé en au bord de l'Océan Atlantique à quelques kilomètres de Boston. Il y fait plutôt chaud autour de 30 degrés avec des passages nuageux et un léger vent.

Les têtes de série y brillent régulièrement mais fait rare : John Isner est la seule tête de série numéro une du tournoi à avoir remporté le titre depuis 1976. Depuis 2016, les 4 premières têtes de série sont exemptées de premier tour :
1er tour : 41 victoires sur 66 (62,12%)
2ème tour : 36 victoires sur 53 (67,92%)
Finale : 14 finalistes sur 20 possibles (70%)
Titre : 7 titres sur 10 éditions (70%)

Du côté des qualifiés/lucky losers, deux Américains ont crée la sensation. Rajeev Ram en 2009 remporte le titre en tant que lucky loser (défait en qualifications mais repêché pour finalement jouer le premier tour) puis Mat Ebden qui atteint la finale en 2017.
1er tour : 21 sur 42 (50%)
2ème tour : 12 sur 42 (28,57%)
Quarts : 5 sur 42 (11,90%)
Demies : 2 sur 42 (4,76%)
Finale : 1
Titre : 1

Du côté des wildcards, Nicolas Mahut a remporté le titre en 2013 et Lleyton Hewitt fait finale en 2012. Plus rien de notable ces dernières années à part un quart de finale pour Jason Jung en 2018.

Pour cette édition 2019, les quatre premières têtes de série sont exemptées de premier tour : Isner, Mannarino, Thompson et Humbert.

Dans le premier quart de tableau, difficile d'imaginer John Isner ne pas atteindre les demies. Il devra tout de même se méfier de Matthew Ebden et Denis Kudla, deux Américains à l'aise sur gazon.

Dans le deuxième quart de tableau, Ugo Humbert est pour la première fois de sa jeune carrière tête de série. Il a la partie de tableau la plus difficile avec Steve Johnson, Bernard Tomic ou encore l'Ukrainien Stakhovsky. Il s'agira pour le jeune Français de confirmer les promesses entrevues à Wimbledon. Il va découvrir la pression du statut de favori. Mais il a les capacités techniques pour atteindre le dernier carré.

Dans le troisième quart de tableau, Jordan Thompson voudra lui aussi confirmer son élan. Très en forme avant sa défaite au premier tour de Wimbledon face à Kyrgios, il aura à coeur de relancer la machine. Karlovic sera certainement son principal adversaire mais attention à l'Espagnol Granollers, totalement sous-côté mais demi-finaliste ici l'an dernier et plutôt à l'aise sur gazon.

Enfin dans le dernier quart de tableau, Adrian Mannarino retrouve la compétition après deux semaines de coupure qui lui ont fait du bien. Blessé à la main à Hertogenbosch, il n'a pas pu défendre ses chances à 100% à Antalya puis à Wimbledon face à Marin Cilic. Très bon joueur de gazon, il n'a paradoxalement jamais brillé à Newport (7 victoires pour 6 défaites) en restant bloqué au mieux en quarts de finale. S'il passe l'obstacle Sandgren ou Istomin pour son entrée en lice, on devrait le voir en demie voire en finale.

Nos prévisions pour les quarts de finale :

Isner vs Kudla
Humbert vs Johnson
Karlovic vs Granollers
Jung vs Mannarino