Duel espagnol pour ce 1er tour à Bastad, l’expérience de Carballes face à la fougue et la jeunesse de Munar.
Un retour sur terre qui doit faire plaisir à Munar, lui qui vient de subir quatre défaites d’affilées sur gazon, sans marquer le moindre set, un apprentissage difficile mais logique puisque les caractéristiques du jeune espagnol ne correspondent pas au standard d’un joueur d’herbe.

Munar a bien débuté sa saison sur terre battue, il perd en quart à Marrakech en éliminant Alex Zverev puis il passe également deux tours à Barcelone sorti par Thiem. La suite est plus difficile, il doit s’incliner aux premiers tours de Madrid, Rome et Roland-Garros mais a montré de bonnes choses face à des joueurs d’expériences et de bons niveaux comme Kachanov et Ramos.

Il a un jeu complet mais manque d’agressivité et de gestion des points importants.

Face à lui, un joueur spécialiste de terre battue, il a toutes les caractéristiques du joueur difficile à manœuvrer, une plaie pour ses adversaires. Carballes n’a pas spécialement de coup fort, mais il se bat sur chaque point. S’il n’est pas bousculé, il va s’installer en fond de court, et distribuer droite/gauche avec les balles liftées amenant son adversaire à la faute.

Vainqueur cette saison des challengers de Murcia et Lisbonne, Carballes a réalisé un superbe parcours à Barcelone, lucky-loser il s’incline en quart face au Japonais Nishikori.

Vous l’aurez compris, il faudra une agressivité de tous les instants pour Munar, chose encore difficile pour lui sur la longueur d’un match. Un match en 3 sets n'est pas à exclure, en tout cas, il devrait être serré.