Novak (121ème) vs Gasquet (50ème)
L'excuse des 6 mois d'absence pouvait se justifier en mai et en juin. Désormais le Biterrois est revenu sur les courts il y a presque 10 semaines. Il a 13 matches de compétition dans les jambes auxquels il faut ajouter on imagine des entraînements acharnés pour retrouver son meilleur niveau...

Gasquet exempté de premier tour grâce à son classement fait son entrée en lice à Bastad ce mercredi en milieu d'après-midi face à Dennis Novak qui initialement devait passer par les qualifications. Mais le jeu des forfaits lui a permis d'intégrer directement le premier tour durant lequel il s'est permis de battre assez facilement Steve Darcis 6-2/7-5. L’Autrichien vient d’effectuer une saison sur gazon très honorable avec un quart de finale à Nottingham, une finale à Ilkey puis un 1er tour à Wimbledon après être sorti des qualifications. S'il manque d'expérience sur le circuit ATP avec seulement 11 matches disputés sur terre, Novak n'en reste pas moins un très bon terrien difficile à manoeuvrer donc Gasquet devra se méfier. Il a battu notamment Bedene et Garin. A noter aussi une défaite en 3 sets face à Schwartzman en challenger en 2015. Il est donc capable de gêner des bons joueurs.

Gasquet devra donc jouer à un bon niveau pour ne pas être inquiéter comme il l'a fait dans sa carrière face aux joueurs moins bien classés que lui : 75% de victoires. Son revers à une main pourrait une bonne gachette mais l'Autrichien sait parfaitement contrer ce genre de joueurs avec 10 victoires en 17 matches. Mais l'adversité n'était pas de la qualité du Français puisque sa victoire référence fut contre Dutra Silva à Prague en 2016.

Le Français en manque de match est parti pour une longue tournée européenne sur terre puisqu'il va enchaîner Hambourg puis Kitzbühel avant de s'envoler début août pour Montréal. Gasquet n'a battu au printemps sur terre que Davidovich, Maxime Janvier et Mischa Zverev. Il espère sûrement remporter ce match et pouvoir évaluer son niveau face à un joueur plus aguerri en quarts de finale qui serait Londero ou Dellien.

Londero titré en challenger à Marburg en 2018 face à Dellien (3-6/7-5/6-4)

Londero (71ème) vs Dellien (94ème)
Match très équilibré ici entre deux joueurs qui se sont affrontés déjà 9 fois dans leur carrière. Une sorte de classique sur terre battue au niveau challenger. C'est la revanche du match à Rio en février qui avait vu Dellien s'imposer face au récent vainqueur de Cordoba à l'époque. Londero mène 6 victoires à 3 dans les confrontations dont 4 fois en 3 sets.

Si Londero a fait un passage sur gazon en juin, plutôt satisfaisant d'ailleurs, son adversaire du jour, Hugo Dellien, est un pur terrien. Il n'a joué qu'un match sur gazon, contraint par son classement de disputer le 1er tour de Wimbledon mais il a fait de la figuration (6-2/6-3/6-4) face à John Millman. Auparavant, il remportait le challenger de Milan en battant notamment Robredo et Olivo. Au premier tour, il a vite écoeuré Ernest Gulbis, totalement dépassé par le Bolivien de 26 ans. Le Letton a préféré abandonné au début du 2ème set après la perte du premier 6-2.

Le statut de favori de Londero est un peu risqué puisque Dellien a prouvé qu'il était capable de battre ou gêner les meilleurs. Il prend un set à Tsitsipas à Roland Garros, il bat Leo Mayer, Andreozzi et Gilles Simon à Madrid où il perd 7-5/7-5 face à Nishikori. Il est en progression constante ces derniers mois et il s'est clairement révélé cette saison comme l'atteste d'ailleurs l'évolution de son classement : 746ème début 2017, 241ème début 2018, 123ème début 2019 et 83ème début juillet.

Londero aussi s'est fait connaître du grand public en février en remportant le tournoi de Cordoba. Ils ont d'ailleurs presque le même âge et la même ascension. Un match sur le papier plutôt équilibré où il paraît difficile de faire émerger un favori de façon évidente. Dellien serait tout à fait capable de prendre au moins un set à Londero.