Peut-être que les plus observateurs d'entre vous l'ont remarqué : il n'y a eu que quatre tie-breaks disputés depuis le début du tournoi en 20 matches et 48 sets joués.

20% de tie-breaks par match et 8% de probabilité d'un tie-break par set, ces chiffres placent tout simplement le tournoi suédois à la dernière place de tous les tournois ATP cette saison.

Historiquement depuis 2013, Bastad était déjà le dernier de la classe avec 21% de tie-breaks, très loin derrière Monte-Carlo (26%) l'avant-dernier de la classe qui compte 63 élèves.

La moyenne de tie-breaks sur terre battue est de 34% par match contre 39% sur l'ensemble de la saison ATP.