Belle affiche sur ce premier tour à Hambourg entre Rublev (21 ans) et Garin (23 ans). Un match intéressant entre un Russe talentueux mais qui peine à revenir à son meilleur niveau en raison des blessures et un Chilien qui fait une belle saison mais qui a vu sa dynamique se ralentir depuis quelques semaines.

Le Chilien s’est réellement révélé sur le circuit principal cette saison en ayant été l’un des trois uniques joueurs avec Nadal et Pair à avoir remporté 2 tournois cette saison sur ocre. Ce n’est pas un hasard de le voir aussi bon sur terre, car il a vraiment un potentiel. Le Chilien est solide du fond de court, sert plutôt correctement et peut être très agressif en retour. Il a connu un petit coup d’arrêt avec la saison sur gazon, une surface qu’il ne maîtrise pas vraiment, mais il est allé reprendre quelques sensations à Bastad, où il a perdu d’entrée face à Chardy, avant de se présenter ici à Hambourg.

Garin manque un peu de confiance avec 6 défaites en 9 matches depuis son titre à Munich mais il va jouer un joueur qui n’est pas vraiment en confiance lui non plus et davantage à l’aise sur les surfaces rapides. Garin a tout de même un peu plus de repères et de références cette saison que Rublev. Il est donc un favori plutôt logique sur ce match même si Rublev n'a pas été mauvais à Umag avec une victoire facile sur Haase et une défaite face au futur vainqueur du tournoi Lajovic.

Rublev est un joueur plutôt talentueux, ayant été 31ème mondial à son meilleur classement en 2018 à seulement 20 ans. Après avoir enchaîné les bonnes performances en challenger en début de carrière avec 1 titre et 2 finale jusqu'en 2017, il a ensuite franchi un palier en se frottant au circuit principal.

Sa deuxième partie de saison en 2017 ainsi que 2018 furent un franc succès puisque Rublev a gagné son premier tournoi en carrière sur le circuit principal à Umag, un ATP 250, alors qu’il n’avait que 19 ans. Il a même enchaîné par une grosse performance en Grand Chelem avec un quart à l’US Open quelques semaines plus tard.
Finaliste à Doha, demi-finaliste à Washington et un 3eme tour à Melbourne face à Dimitrov sont les faits marquants de Rublev en 2018. On pourrait même y ajouter une présence au tournoi NextGen qui regroupe les 8 meilleurs jeunes chaque fin de saison avec une finale en 2017 et une demi-finale en 2018.
Cette année 2019 est cependant plus rude pour le jeune russe qui a connu quelques pépins physiques. Il essaye de revenir petit à petit avec notamment une finale en challenger en mars à Indian Wells, mais les résultats ne sont pas très satisfaisants par rapport aux espoirs plaçés en lui.

Le Russe est un joueur qui joue à plat et en cadence la plupart du temps avec peu de variations. Dans ce style de jeu à haut risque, le fait d’être en confiance est primordial sinon vous risquez de multiplier les fautes directes. Il va jouer un joueur très solide sur terre battue, Cristian Garin.

Rublev a remporté la seule confrontation entre les deux joueurs à Wimbledon il y a trois semaines. Une revanche est envisageable pour Garin qui va chercher à se relancer et surtout prendre le maximum de points avant la saison sur dur aux Etats-Unis. Il ne compte que 2 victoires en 8 matches en carrière sur dur. Donc il devrait profiter au maximum de ces deux dernières semaines de terre battue.

Pour suivre les analyses de l’auteur, Le Coup du Jour
Page Facebook : https://www.facebook.com/Le-coup-du-jour-1603693176616540/