John Isner est le premier joueur à remporter 4 fois le tournoi de Newport. C'est son 15ème titre en carrière, le 13ème aux Etats-Unis. Une victoire ce dimanche (7-6/6-3) face à Bublik qui porte à 58% son total de points ATP en carrière glanés sur le sol américain.

Blessé au pied en mars à Miami, John Isner n'a fait son retour sur les courts que début juillet à Wimbledon. Juste après sa défaite au 2ème tour face à Kukushkin, le géant américain avait décidé de demander une wildcard pour le tournoi de Newport pour poursuivre sa remise en forme. Une décision très judicieuse et lucrative qui rajoute une ligne à son palmarès.

Son niveau de jeu a été assez moyen toute la semaine mais cela a suffi pour soulever le trophée. Sur ses 19 balles de break concédées durant le tournoi, 18 ont été sauvées par Isner. Ugo Humbert a été le plus proche de battre l'Américain dans le tie-break du 2ème set. Le Kazakh qui jouait sa première finale ATP en carrière n'avait pas les armes pour lutter sur toute la longueur d'un match face à Isner même encore en rodage.

"C'était un vrai plaisir d'affronter Alexander aujourd'hui en finale. Son jeu est vraiment original mais je le dis de façon positive. J'étais préparé à recevoir des services à la cuillère mais quand il en a servi un, j'ai glissé et j'avais la tête dans le gazon donc je ne l'ai même pas vu. J'ai entendu la foule hurler alors j'ai compris tout de suite. Il est un apport fantastique pour ce sport et je lui souhaite d'avoir des gros résultats dans sa carrière parce que des joueurs comme ça apportent du piment à notre sport. C'était difficile physiquement cette semaine pour moi. Gagner en deux sets a été très difficile mais je suis très heureux de ne pas être parti dans un 3ème set."