Depuis le 17 juillet 2006, Philip Kohlschreiber n'avait plus quitté le top 70 du classement ATP restant même de très longs mois dans le top 30.

72ème mondial cette semaine, il est cette saison à seulement 46,8% de victoires. Il n'était jamais descendu en dessous de 50% depuis 2005, tournant plus régulièrement autour des 60%.

A 35 ans, l'Allemand semble amorcer un déclin inéluctable. Très à l'aise et titré sur toutes les surfaces, son style de jeu agressif et offensif lui a permis de disputer 18 finales en carrière dont 8 titres. C'est sur la terre battue qu'il a quand même eu ses meilleurs résultats (5 titres).

Depuis ses débuts en professionnel en 2002, il a battu 25 fois un top 10 sur 123 matches dont deux fois Djokovic et une fois Nadal. Seul Federer lui aura résisté toute sa carrière (14 défaites en 14 matches).

Il est actuellement le 4ème joueur le plus âgé dans le top 100 du classement ATP derrière Karlovic, Federer et Feliciano Lopez. Sur les 52 dernières semaines, il n'a disputé que trois quart de finale et une seule demi-finale.

D'ici la fin de saison, il doit défendre ses points acquis à l'US Open (180 points pour son 8ème de finale) et à Stockholm (45 points pour son quart de finale). Il pourrait sortir du top 100 avant la fin de 2019.