Andrey Rublev n'avait jamais battu un top 5 dans sa carrière. Le voilà à 21 ans tombeur du 2ème meilleur joueur du monde sur l'ocre, Dominic Thiem, double finaliste à Roland Garros ces deux dernières saisons. Il avait déjà failli battre l'Autrichien à Monte Carlo la saison dernière (7-5/5-7/5-7). Il a cette fois brillamment disposé du numéro 4 mondial en deux sets (7-6/7-6).

Ce qui semble le plus impressionnant dans cet exploit, c'est que le Russe actuellement 78ème mondial, a remporté la bataille du coup droit en fond du court : 17 coups droits gagnants pour Rublev contre seulement 10 pour Thiem.

Mentalement, Rublev a également été parfait. Breaké deux fois dans le premier set, il a immédiatement recollé au score en prenant à son tour le service de l'Autrichien alors que celui-ci servait pour le set.

Rublev a remporté les deux tie-breaks 7-3 et 7-5 sans trembler. Il a maintenu un très haut niveau tout le long du match sans aucune baisse de régime. Après des mois de galère et de blessure, Rublev avait chuté à la 115ème place mondiale en février. Le voilà de retour deux ans après son premier titre en carrière. Il retrouve le dernier carré d'un tournoi ATP 500 un an après sa demie à Washington.

Rublev a certes profité d'un Dominic Thiem en dessous de son meilleur niveau mais on ne peut pas enlever au Russe d'avoir tout fait (et bien fait) pour avoir fait déjoué l'Autrichien.

Rublev retrouvera en demi-finale Carreno Busta, un autre joueur en perdition ces derniers mois en raison de blessures. Deux joueurs qui ne comptaient que 8 et 7 victoires sur le circuit ATP cette saison avant ce tournoi de Hambourg... Une double résurrection donc... L'un des deux jouera une finale ATP500. Ca serait la première pour Rublev et la seconde pour Carreno, finaliste en 2017 à Rio face à Thiem.