Jack Sock avait disparu du circuit depuis Melbourne en janvier suite à une rupture des ligaments du pouce. Il a fait son retour la semaine dernière à Atlanta grâce à une wildcard. Battu par Kecmanovic (7-6/7-6), le 173ème mondial a plutôt impressionné les observateurs par la qualité de son match après une si longue absence.

Déjà il restait sur une année 2018 très moyenne avec 9 victoires pour 21 défaites. Depuis son titre à Bercy fin 2017 qui lui ouvrait les portes du Master de Londres, l'Américain n'a enchaîné deux victoires qu'à une seule reprise fin 2018 de nouveau à Bercy.

"2018 est une année à oublier. Janvier 2019 est un mois à oublier. Ce n'est jamais formidable de se blesser. C'est malheureux évidemment mais je pense paradoxalement que c'est la plus grande bénédiction déguisée de ma carrière. J'ai repris le tennis avec une nouvelle mentalité, en prenant du plaisir à jouer, en étant même excité à l'idée de jouer et de revenir sur les courts. Je suis prêt à mettre le feu sur les courts."

L'ancien numéro 8 mondial a de nouveau été invité par les organisateurs de Washington. Cette fois, il affronte Jordan Thompson, un joueur un peu dans le même registre que Kecmanovic qui a déjà battu deux fois Jack Sock et qui réalise une excellente saison. Thompson a connu son meilleur classement en carrière la semaine dernière. Mais depuis sa finale perdu à Hertogenbosch, l'Australien est en perte de confiance. Il a comme un petit coup de barre : 4 défaites consécutives face à Kecmanovic, Kyrgios, Granollers et Norrie.

Jack Sock n'a pas la faveur des pronostics sur ce match mais avec le soutien du public, sa nouvelle mentalité, sa motivation de regoûter à la victoire, il a ses chances de créer une surprise. Sur ses trois dernières participations à Washington, Jack Sock a atteint une fois les demies et deux fois les quarts de finale. Il a de bonnes sensations sur ce tournoi.

Petit bémol, comme on le disait, il est mené 2-0 par Thompson : une défaite en Coupe Davis en Australie et une autre en 5 sets à l'US Open. Le jeu très défensif et très rugueux de l'Australien le perturbe. Pour s'en sortir, Jack Sock devra sortir le grand jeu au service avec un maximum de points gratuits sur sa première balle. Il avait bien servi la semaine dernière face à Kecmanovic (14 aces) mais il doit faire mieux que 63% de premières balles et 76% de points gagnés sur sa première. Il n'avait concédé que deux balles de break. Ce match de retour à Atlanta a vraiment été un bon match sur lequel Jack Sock doit s'appuyer s'il veut passer ce premier tour. Une victoire qu'il attend depuis presque neuf mois.

PS : merci à Régis Roger de nous avoir contacté pour nous demander des informations et une analyse sur ce match. Son voeu est exhaussé.
https://tennisbreaknews.com/besoin-dune-info/