Nick Kyrgios et Stefanos Tsitsipas jouaient ensemble pour la première fois. Face à la meilleure paire de double du monde, les Colombiens Farah et Cabal récents vainqueurs de Wimbledon, ils ont résisté mais finalement craqué dans le super tie-break (3-6/6-3/10-5).

Tsitsipas : "En fait, c'était beaucoup mieux que ce que je pensais. J'ai aimé ça. Nous avons aimé jouer ensemble."
Kyrgios : "Je l'ai battu quand il était n°1 mondial en junior. C'est vraiment génial de le voir arriver et s'épanouir en tant que joueur professionnel. Il va faire beaucoup de belles choses dans sa carrière. Je pense que ça va être génial pour les fans aussi. Il est l'un de mes bons amis. Il a bien joué. Il est l'un des meilleurs joueurs du monde en ce moment. Il fait son truc au meilleur niveau. Je suis plutôt excité de jouer avec lui. Nous sommes tous les deux des héritiers grecs. Espérons qu'il ne commette pas les mêmes erreurs que moi. Qu'il garde la tête basse et il pourra faire des choses exceptionnelles. "

Mais l'Australien s'est ensuite victimisé en conférence de presse en déclarant vouloir prendre du recul avec le circuit...

Kyrgios : "Je vais rester aussi loin que possible du circuit sauf s’il s’agit d’un match en double, car j’ai une mauvaise influence."
Tsitsipas : Non !!! Ne dis pas ça, je n'ai pas ressenti ça moi...
Kyrgios : "fais moi confiance..."
Tsitsipas : "J'ai ressenti exactement le contraire même. Honnêtement, je me suis inspiré, je ne mentirai pas. Ton service était brutal… J'aimerais pouvoir servir comme ça. C’est incroyable de voir cela chez un être humain."

Sur son compte Instagram, l'Australien a été plus positif qu'en conférence de presse : "Nous pouvons faire les choses différemment ... mais, ce soir était un moment spécial et honnêtement, c'était génial de partager le terrain avec toi. C’est cool de te voir t'épanouir dans le joueur que tu es et tu n’es qu’au début de ta carrière. Tu vas pouvoir aider et influencer beaucoup de gens. A bientôt à Cincinnati !"

Image