Rodolphe Gilbert s'est penché sur le match du Français ce mercredi à Kitzbühel face au récent vainqueur d'Umag, Dusan Lajovic. Pour notre consultant, la puissance de Chardy peut être un élément clé du match mais évidemment, il devra sortir un très gros match pour s'offrir le Serbe, installé désormais dans le top 30 mondial. C'est l'oeil du pro !

"Les conditions de jeu à Kitzbühel correspondent plutôt bien à Jeremy Chardy. Notamment avec son service. Son kick est bonifié. C'est un élément important pour ce match. En coup droit, Chardy frappe fort, il est capable de faire tourner la balle. S'il ne fait pas trop de fautes, ce sont des vraiments des conditions idéales pour que le Français fasse un bon match."

"La difficulté en altitude, c'est que la balle vole un peu plus. Donc quand un joueur n'a pas de bonnes sensations, il est sujet aux fautes et c'est un avantage pour Jeremy d'avoir déjà joué un match ici. C'est pas un cadeau pour Lajovic comme premier tour, surtout que Chardy est en forme en ce moment. Il enchaîne les bons matches, on le sent en confiance. Mentalement, il arrive à retourner des matches comme contre Paire ou Cecchinato. C'est bon signe quand la tête va bien."

"Je ne serai pas surpris de voir Chardy s'imposer sur ce match. Il connaît bien Lajovic, il l'a battu trois fois en cinq matches dont deux fois sur terre battue en deux matches. Ce n'est pas anodin. Lajovic est un joueur complet. Il sait tout faire mais il n'a pas vraiment de coup fort. Il a pris une autre dimension cette saison depuis Monte Carlo. Il a un nouveau statut désormais mais c'est un profil de jeu qui convient à Jeremy parce qu'il a plus de temps pour s'exprimer. Jeremy est plus à l'aise face à des joueurs qui construisent comme Gasquet ou Cecchinato et moins à l'aise face aux gros frappeurs comme Jarry ou Basilashvili."

"Après c'est sûr que Lajovic peut prendre la balle tôt, varier ses frappes de balle, faire des revers coupés, utiliser toute la géométrie du court. Mais Chardy est un gros frappeur et ce type d'adversaire peut lui permettre de s'exprimer. Et s'il s'exprime bien, il peut poser des problèmes à Lajovic surtout que le Serbe a un revers à une main sur lequel Chardy pourra insister avec son coup droit. Ce n'est donc pas une surprise que Chardy l'ait déjà battu deux fois sur terre. Et c'est encore accentué à Kitzbühel avec ce rebond très haut. Mais évidemment que Chardy va devoir bien jouer pour gagner. C'est un sacré client en face, il est 26ème mondial."

"La clé du match va être la capacité de Chardy à tenir la balle. C'est la principale difficulté en altitude. L'autre inconnue du match, c'est la météo. On annonce de la pluie aujourd'hui en Autriche. Si la terre s'alourdit fortement, cela ne va pas forcément avantager Lajovic mais avec une balle moins rebondissante, cela peut pénaliser Chardy."