Quand il s'agit de parler, d'analyser ou de commenter un match de Diego Schwartzman, Rodolphe Gilbert a une petite lumière qui brille. Tout en restant le plus objectif possible, il est toujours très heureux de voir le petit argentin d'1m70 remporter des matches. Notre consultant s'est penché sur le choc 100% argentin la nuit prochaine à Los Cabos entre Schwartzman et Pella. Et pour lui, ce match a toute les raisons d'être indécis et serré. En tout cas, le statut d'ultra favori de Schwartzman l'étonne. C'est l'oeil du pro !

"J'ai toujours eu un coup de cœur pour Schwartzman parce que c'est l'un des plus petits joueurs du circuit et j'adore le voir jouer. Il est souvent confronté à des adversaires d'un autre gabarit et être capable de tirer son épingle du jeu sur toutes les surfaces, je trouve cela extraordinaire. On croit que parce qu'il est petit, il a un jeu uniquement basé sur la défense mais c'est pas ça du tout. Il est capable de prendre la balle très tôt, de monter au filet, d'avoir une bonne main. C'est pour cette raison qu'il gagne des matches sur toutes les surfaces. Il est ultra mobile évidemment donc c'est un profil que j'aime le voir jouer."

"Cette nuit, il va affronter Guido Pella qui confirme lui aussi qu'il a franchi un cap cette saison. Mais c'est un match particulier puisque les deux joueurs sont très amis. Ils jouent très souvent en double ensemble, ils sont tous les deux argentins, ils se connaissent par coeur. C'est toujours une approche différente sur le plan émotionnel notamment. Pour certains, c'est difficile d'être à l'aise à l'idée d'affronter un ami sur le court et pour d'autres c'est facile. C'est pas une question de niveau qui entre en compte mais plutôt l'aspect de la personnalité des joueurs. N'importe quel joueur de tennis même au niveau amateur n'a pas envie d'affronter son pote en compétition. Mais certains arrivent à faire la part des choses et prenne ce match comme un autre. Ca peut faire par moment des matches assez bizarres."

"Diego et Guido se sont déjà joués 6 fois dans leur carrière depuis un match en ITF en 2010. A chaque fois sur terre battue. Et Pella mène 5 victoires à 1. Comme les deux joueurs ont plutôt le même niveau, cela montre que Pella aborde mieux cet aspect émotionnel que Schwartzman. C'est la première fois qu'ils s'affrontent sur dur. C'est très étrange de voir Schwartzman autant favori sur ce match. Pella est un peu devant au classement mais en terme de résultats, Pella fait une meilleure saison. C'est très difficile pour moi de dégager un favori. Le côté émotionnel et l'approche psychologique de ce match est pour moi très important."

"J'ai envie de donner un léger avantage en mettant de côté mon objectivité et mon impartialité parce que c'est un joueur que j'aime voir gagner. Mais en revanche, sa cote de favori est totalement incompréhensible pour moi. Mon cœur penche pour Diego mais en toute objectivité, la cote de Guido Pella est vraiment trop haute sur ce match."