Dans cette rencontre, nous avons deux jeunes joueurs qui progressent de mois en mois qui s’affrontent : Taylor Fritz contre Hubert Hurkacz. Cela nous donnera donc un duel très intéressant. 

Les deux joueurs possèdent un style assez similaire. En effet, Fritz et Hurkacz sont deux bons serveurs, possédant une belle puissance du fond de court et étant capables de faire des coups gagnants. A la différence que le Polonais tient mieux l'échange et commet beaucoup moins de fautes. Il est également un peu moins performant au service que l’Américain qui s’offre plus de points gratuits sur sa première balle.

Hurkacz était prometteur les années précédentes en challenger et s’installe de plus en plus confortablement dans le top 50. Le Polonais a fait d’énormes progrès et a encore une belle marge de progression devant lui. Cette saison il a notamment fait un 3eme tour à Miami, à Madrid et à Wimbledon où il a même pris un set au vainqueur final, Djokovic. 

Il a également été en quart à Dubaï où il perd en 3 sets contre Tsitsipas, en 1/4 à Eastbourne où il perd face à Fritz qui était en feu et qui a gagné le titre derrière et en 1/4 à Indian Wells où il perd face à Roger Federer. 

Hurkacz perd rarement contre moins fort que lui. Il a un jeu sérieux, appliqué, avec de bons fondamentaux et fait une saison très intéressante avec beaucoup de points à aller chercher d’ici la fin de saison. Rodolphe Gilbert le compare un peu à Kevin Anderson avec une grosse marge de progression au service.

Le facteur clé sera la fraîcheur.

Fritz est en pleine forme et en pleine confiance depuis quelques semaines. N’ayant jamais été en finale sur le circuit principal depuis celle disputée en 2016 à Memphis, il en a disputé 3 en l’espace de quasiment 1 mois (Eastbourne, Atlanta et Los Cabos). Il a d’ailleurs remporté son tout premier titre sur le circuit principal, à Eastbourne, juste avant Wimbledon.

Fritz, qui était promis à un grand avenir à ses débuts et qui a connu un petit coup de moins bien ces dernières saisons, commence clairement à montrer sa progression et sa régularité. L’Américain avait fait de bons résultats sur terre battue au printemps, pourtant sa pire surface, ce qui laissait présager de bonnes choses pour la suite.

Fritz enchaîne pas mal depuis 1 mois avec 3 finales, et plus récemment 2 finales en 2 semaines, ce qui fait qu’il a lâché pas mal d’énergie ainsi que de l’influx nerveux. Il serait étonnant de le voir continuer à gagner face à un joueur solide après avoir autant joué. 

L’Américain n’est pas connu pour être une bête physique et donc l’enchaînement pourrait être très compliqué comme les statistiques le montrent. 

Voici les résultats des finalistes de Los Cabos la semaine suivante : 
-2016 : Karlovic sort au 1er tour et Feliciano sort au 2ème tour
Toronto s'était avant Los Cabos. C'est Cincinnati qui suit Los Cabos.

-2017 : Querrey va au 3ème tour et Kokkinakis ne joue pas Montreal

-2018 : Fognini perd au 2ème tour de Toronto et Del potro ne joue pas Toronto

Mais sur les 6 finalistes de Los Cabos, aucun n'avait joué la semaine avant comme Fritz l'a fait à Atlanta, c'est-à-dire enchaîné finale Atlanta, finale Los Cabos pour ensuite gagner le 1er tour du Canada. Cela semble donc plutôt compromis pour Fritz d’autant plus qu’il était largement favori du match à la sortie des cotes. Puis le marché s’est totalement inversé après sa défaite en finale de Los Cabos face à Schwartzman.

Hurkacz est maintenant favori. De façon tout à fait logique selon nous.

Pour suivre les analyses de l’auteur, Le Coup du Jour
Page Facebook : https://www.facebook.com/Le-coup-du-jour-1603693176616540/