L'ascension du Russe est époustouflante cette saison.

Il y a un an, il disputait les qualifications du tournoi de Cincinnati et perdait au 1er tour face à Borna Coric. Il était 57ème mondial.

Puis son titre à Winston Salem la semaine suivante allait définitivement le faire entrer dans le grand bain du circuit ATP.

Voilà désormais Daniil Medvedev numéro 5 mondial derrière le Big Three et Dominic Thiem.

En un mois, il a passé le cap du top 10 mondial et du top 5 en enchaînant une finale à Washington, une finale à Montréal et un titre à Cincinnati, son premier en Masters 1000. Et certainement pas son dernier...

Avec 44 victoires sur le circuit cette saison, il est le joueur qui a le plus gagné de matches cette année.

Le dernier Russe dans le top 5 était Nikolay Davydenko en juin 2010.

Medvedev a remporté en 3 semaines autant de prize money (1,645 millions de dollars) que durant toute sa saison 2018 (1,637 millions de dollars).