Sam Querrey, favori du tournoi de ce tournoi de Winston Salem, fait son entée en lice ce mardi face à Carballes. L’Américain a remporté son premier titre ATP en 2008 à Las Vegas. Depuis, il en a rajouté 9 autres pour un total de 8 titres sur dur parmi les 10. Mais il n’a plus soulevé un trophée depuis deux ans à Los Cabos en août 2017. Il aura attendu 2016 pour jouer un premier quart de finale en Grand Chelem à Wimbledon en sortant le numéro un mondial Djokovic. Il fera encore mieux en 2017 en battant encore le numéro un mondial Andy Murray mais cette fois pour atteindre les demi-finales de Wimbledon. Il atteint son meilleur classement en carrière en février 2018 (11ème mondial).

Il fait parti des meilleurs serveurs du circuit. C’est un adepte du service-volée, notamment quand il joue sur gazon. Sam Querrey pratique un tennis très offensif, il préfère prendre des risques pour raccourcir les échanges. Ses adversaires jouent beaucoup sur son manque de mobilité pour le mettre en difficulté. Il aime flirter avec les lignes et monter au filet pour finir les points à la volée. Son coup droit est puissant surtout quand il le joue à plat, en revanche son revers est perfectible surtout quand ses adversaires joue slicé. Il fait preuve de difficultés face aux meilleurs serveurs.

Il a peu joué lors de la première partie de saison, ciblant sa préparation pour Wimbledon et la tournée américaine. Absent sur la saison de terre battue, il fait sa rentrée sur gazon à Eastbourne où il s’incline en finale face à son compatriote Taylor Fritz. A Wimbledon, il bat dès le premier tour le numéro 4 mondial Dominic Thiem s’ouvrant ainsi le tableau. Après trois nouvelles victoires face à Andrey Rublev, John Millman et Tennys Sandgren il échoue logiquement face à Rafael Nadal en quart de finale. Il est actuellement classé 46ème mondial. Il n’a quasiment aucun point à défendre jusqu’à la fin de saison (seulement 190 points). Il a donc un gros coup à jouer sur ces trois derniers mois de compétition sur une surface qui lui convient parfaitement. Il a échoué trois fois en demi-finale ici à Winston Salem, ce qui lui donne le meilleur bilan du tournoi avec 11 victoires pour 6 défaites.

Querrey sera opposé sur ce 2ème tour à Roberto Carballes Baena, joueur espagnol de 26 ans. Il a connu sa première victoire en simple sur le circuit ATP à Casablanca en 2014 où il atteint les demi-finales pourtant classé 274ème mondial. C’est un spécialiste de la terre battue où il a remporté son unique titre sur le circuit ATP à Quito en 2018. En challenger, il compte 7 titres sur terre. Il n’a gagné que 5 matches en carrière sur dur pour 8 défaites. Mais il est arrivé au 3ème tour l’an dernier à Winston Salem en sortant Pella et Ramos. Il vient de battre Marcus Giron au 1er tour en 3 sets.

Le revers de l’Espagnol est son coup fort. Par son explosivité il lui permet de faire de nombreux coups gagnant croisés ou long de ligne. C’est un joueur extrêmement mobile, qui se déplace avec aisance sur le court même lorsque les matchs durent, c’est un excellent défenseur. Sa première balle de service n’est pas des plus spectaculaires mais il demeure efficace par sa précision. Roberto Carballes Baena est un excellent retourneur. Il fait peu d’erreurs en coup droit malgré son manque de profondeur de ce côté pour mettre réellement en difficulté ses adversaires. Ses secondes balles sont encore trop fragiles (48% de points gagnés), c’est un point faible surtout sur surface rapide où il est le moins à l’aise. C’est un vrai terrien et cela se voit lorsqu’il évolue sur dur ou sur gazon il manque de temps pour préparer ses coups.

Les deux joueurs ne se sont encore jamais affrontés. Ils ont un style de jeu totalement opposés mais sur cette surface, la qualité de service de Querrey et sa puissance en coup droit devrait empêcher Carballes de poser son jeu. Querrey est frais puisqu’il a peu joué ces derniers mois, il est motivé à l’idée de remonter au classement et il va évoluer devant son public. A une semaine de l’US Open, ce n’est pas certain que Querrey aille au bout du tournoi mais ce premier tour est clairement un objectif pour lui qui a besoin de quelques matches pour préparer sa quinzaine new-yorkaise…

Carballes n’a aucune expérience face aux grands serveurs. Dans toute sa carrière, même en prenant en compte les challengers et ITF, il n’a jamais disputé un joueur d’1m98 sur dur. Et sur terre, il n’a réussi à battre que De Schepper et Brands. Deux joueurs qui l’ont d’ailleurs battu lors d’une revanche, tout comme Benoît Paire et Dustin Brown.

L’avis de la rédaction : victoire de Sam Querrey 2-0

Pour suivre les analyses de Gaël
Lien page Facebook : https://www.facebook.com/Pronosud-Alexandre-Invest-1098890603468167/