Steve Johnson prendrait-il l'habitude de briller à Winston Salem et de se faire oublier le reste de la saison ? L'Américain qui a chuté à la 82ème place mondiale n'avait plus enchaîné trois victoires consécutives depuis un an la même semaine. Il avait perdu en finale contre Daniil Medvedev.
Pour accéder à cette page, vous devez être abonné.
En savoir plus.