L'Australien va affronter pour la première fois le Japonais.

De Minaur a un profil défensif comme Nishikori mais il est un peu plus grand (1m83 pour 1m75). Les deux joueurs sont très véloces. Leur jeu ne repose pas sur leur service mais plutôt sur leur capacité de contre. Nishikori n'a pas de points faibles dans son jeu ni en coup droit ni en revers. Il est solidement installé dans le top 10 depuis des années. Après de nombreuses blessures, il a réussi à être plus régulier cette saison surtout en Grand Chelem où il a atteint 3 fois les quarts de finale. De son côté De Minaur a vécu une saison contrastée puisqu'il a goûté à ses deux premiers titres en carrière (Sydney et Atlanta) mais aussi en grande difficulté entre février et juillet (4 victoires pour 9 défaites) en raison de quelques physiques et d'une aversion pour la terre battue.

Les deux joueurs montent assez peu au filet mais l'Australien (8 fois par set en moyenne) un peu plus que le Japonais (6 fois par set). Le duel va donc se jouer du fond du court. Et sur la qualité de service. Sur les 12 derniers mois, les deux joueurs tournent à plus de 80% de jeux remportés sur leur service. Nishikori retourne en revanche un peu mieux que De Minaur avec 27% des jeux adverses sur dur en carrière contre 22% pour l'Australien. Le Japonais est à 67% de victoires sur dur pour seulement 60% pour De Minaur, un chiffre néanmoins déjà bien élevé pour un joueur de seulement 20 ans. Au même âge, le Japonais n'était qu'à 50% de victoires et un seul titre. De Minaur compte lui déjà 4 finales disputées dont une en ATP500 à Washington auxquelles on peut ajouter la finale NextGen en 2018.

Nishikori est évidemment favori de ce match en raison de son expérience, de son classement, de son statut d'ancien finaliste ici à New York mais aussi parce qu'il a remporté en Grand Chelem sur dur 36 matches sur 41 face à des joueurs moins bien classés que lui dont 19 victoires sur les 20 derniers matches. Et la défaite est survenue face à... Roger Federer à Melbourne en 2017 lorsque le Suisse revenait après 6 mois d'absence...

Mais De Minaur ne sera pas sans arme sur ce match. D'abord parce que Nishikori a des difficultés à battre des joueurs de son profil qui contrent très bien et font très peu de fautes. Le Japonais se nourrit beaucoup des erreurs de ses adversaires ou de leur impatience. Mais De Minaur est au contraire un joueur très difficile à déborder qui renverra toutes les balles de Nishikori. Au-delà du style de jeu, on peut noter que le Japonais n'a fait une saison époustouflante. Bien rentabilisée en termes de points mais au final, depuis Melbourne, il n'a gagné sur dur que 4 matches pour 5 défaites : des victoires face à Paire, Mannarino, Trungelliti et Klahn et des défaites face à Hurkacz, Lajovic, Gasquet et Nishioka. Que des joueurs qui résistent dans les échanges et aiment la cadence.

Nishikori a été très moyen contre Klahn au tour précédent. De Minaur en revanche a plutôt été convaincant face à Herbert et Garin.

Les conditions de jeu seront assez lourdes et humides ce vendredi ce qui ne déplaira pas à De Minaur habitué à la canicule australienne.

Le pronostic de la rédaction : De Minaur remporte au moins 2 sets
La cote : 1,78