Gaël Monfils est l'un des meilleurs joueurs de la saison sur dur. Seulement, le Français a été blessé trop souvent cette saison pour rivaliser avec les meilleurs dans les grands rendez-vous. Il semble cette semaine plutôt au point physiquement. Déjà demi-finaliste à New York, il est le mieux classé de son quart de tableau. Pour poursuivre l'aventure, il devra battre Denis Shapovalov en difficulté depuis le mois de mars mais qui semble retrouver son meilleur tennis.

Rodolphe Gilbert qui connaît bien les deux joueurs vous présente cette confrontation de style. C'est l'oeil du pro !

"Monfils et Shapovalov ont fait deux gros premiers matches sur cet US Open. Ils sont passés en produisant du très grand tennis, très propre. Ce sont deux joueurs, surtout Shapovalov, qui semblent en net regain de forme. Il a réussi à gagner quelques matches à Winston Salem qui lui ont fait beaucoup de bien. Il n'avait pas prévu d'y jouer mais il a finalement demandé une wildcard au dernier moment pour prendre du temps de jeu et de la confiance. L'opération est un vrai succès puisqu'il retrouve un très bon niveau sur cet US Open où il avait atteint les quarts de finale en 2017. Après sa défaite à Cincinnati face à Pouille, il était reparti la queue entre les jambes, avec beaucoup de doutes. On a vu un très bon Shapovalov au premier tour face à Auger. Il l'a vraiment balayé. Cette victoire lui a fait du bien dans la tête et il a confirmé derrière face à Laaksonen."

"Shapovalov travaille depuis quelques jours avec Mikhael Youzhny. Et cela semble déjà porté ses fruits. Je pense que le Canadien avait surtout besoin d'un choc psychologique parce que le talent il l'a toujours eu mais c'est dans la tête qu'il pêchait. Il avait besoin d'un cadre pour poser son jeu. Et l'appui du Russe est pour l'instant précieux. Ce match va être hyper intéressant parce que d'un côté nous avons l'un des meilleurs défenseurs du circuit (Gaël) et de l'autre l'un des plus beaux jeux offensifs avec Shapovalov capable de faire le jeu et de prendre la balle très tôt en coup droit et en revers."

"C'est un match qui semble donc hyper ouvert parce que j'ai trouvé que Shapovalov avait vraiment été très fort contre Auger. Il est capable de monter son niveau de jeu très très haut. Mais Monfils aussi. C'est une vraie opposition de style et Gaël a toutes les clés pour faire déjouer le Canadien. Il est capable de très bien retourner, même les services de gaucher de Shapovalov, il va faire jouer beaucoup de coups à Shapo et il est capable de très bien défendre. Pour déborder Monfils lorsqu'il est à 100% physiquement, c'est très compliqué. C'est pas un hasard s'il a été 6ème mondial. Sur dur, il a déjà battu tous les meilleurs joueurs du monde sauf Djokovic. Monfils est très complet. Il sert très bien, même presque mieux que Shapovalov. Il peut lui aussi frapper très fort. Tout va dépendre du niveau de jeu que Gaël va être capable de produire."

"Il faudra juste ne pas reproduire son match face à Tiafoe par exemple. Il peut passer à côté de ses matches parfois. Mais comme Shapovalov finalement. La base de la réussite pour Gaël, c'est l'intensité et l'envie qu'il met dans son jeu. Il est assez imprévisible mais si on a le Gaël du début de saison et le Gaël des deux premiers tours, on aura un super match. Peut-être même un match de folie si aucun des deux n'arrive à prendre le dessus sur l'autre. Mais il faut que les deux joueurs soit au top pour ça."

"Je donne un léger avantage à Gaël malgré tout par rapport à ce qu'il a montré cette saison sur dur. Il a été plus régulier, plus performant. Il a aussi des objectifs très élevés. Pour battre Monfils, Shapovalov ne pourra pas se contenter d'être moyen. Il devra faire un énorme match et compter sur une défaillance de Gaël. Si les deux jouent bien, je vois Gaël passer. Si les deux jouent mal, je vois aussi Gaël passer parce qu'il a cette capacité à gagner des matches en étant mauvais, ce que le Canadien n'a pas encore réussi à faire je trouve."

"Même s'il a battu nettement Auger, Shapovalov va avoir une tout autre opposition aujourd'hui. Monfils couvre beaucoup mieux le terrain que Auger, il a des trajectoires de balle beaucoup plus arrondies que Felix. Monfils est capable de mieux défendre et faire jouer beaucoup de coups à ses adversaires, ce qui n'est pas du tout le registre de Felix. La Monf' est capable de tenir la balle, de ramener des coups incroyables, d'obliger ses adversaires à surjouer."

L'avis de Rodolphe Gilbert : victoire de Monfils