Grâce à sa victoire sur Stan Wawrinka ce mardi soir, le Russe Daniil Medvedev est le nouveau numéro 4 mondial.

Il est entré dans le top 10 fin juillet mais depuis un mois, il a tout simplement surclassé la planète tennis comme aucun joueur dans l'histoire du tennis sous l'ère Open ne l'avait fait. Il vient de remporter 19 matches sur 21 et enchaîne donc une finale à Washington et Montréal, un titre à Cincinnati et une demi-finale à l'US Open, sa première en Grand Chelem.

Medvedev est pourtant pas à 100% de ses capacités physiques sur cet US Open. Tout cet enchaînement de matches lui a coûté une bonne partie de sa vélocité et de son agressivité mais malgré tout, il parvient à dominer sans aucun contestation possible tous ses adversaires. Tous sauf Nadal qui a été le seul à le surclasser cet été.

Medvedev est le premier Russe depuis Mikhail Youzhny en 2010 à atteindre le dernier carré de l'US Open.

Il a déclaré : "Avant le match, je me sentais très bien mais dès le premier jeu j'ai ressenti une douleur au quadriceps. Je verrai demain matin comment je me sens mais je donnerai le maximum pour être à 100% en demi-finale vendredi.

Cette victoire face au Suisse permet également à Daniil Medvedev de disputer en novembre son premier ATP Finals. Le dernier Russe à avoir joué le Masters de Londres est Davydenko en 2009.