Suite de notre série sur les jeunes joueurs du circuit qui ont franchi le cap du top 100 cette saison. Après Alexei Popyrin hier, direction la Corée du Sud aujourd'hui avec le portrait de Soonwoo Kwon.

La Corée du Sud et ses 51 millions d'âmes a pris le pari du sport pour accroître son développement. Puissance mondiale du tir à l'arc, Séoul a pris le virage de la petite balle jaune pour combler son retard sur ses voisins, notamment japonais. Si l'émergence de Hyeon Chung était jusque-là vu comme un accident, l'arrivée de Kwon confirme et valide la nouvelle politique sportive des dirigeants coréens. D'autres jeunes coréens sont d'ailleurs pas loin de les rejoindre dans les prochains mois (Duckhee Lee, Yunseong Chung). Soonwoo Kwon (21 ans) fait désormais partie de la relève du tennis asiatique derrière le Japonais Nishioka (23 ans). Il évolue principalement sur le circuit challenger asiatique. Il n'a disputé 9 rencontres sur le circuit principal (3 victoires pour 6 défaites) dont 8 matches depuis Wimbledon, ce qui prouve son ascension fulgurante. A l’heure actuelle, Kwon est 81ème à l'ATP, son meilleur classement en carrière.

Sa saison 2019 a marqué un tournant dans sa carrière grâce à ses deux premiers titres en challenger. C'est un pur joueur de dur (41 victoires pour 15 défaites en 2019). Mais Kwon n'est pas aussi précoce que Nishikori qui comptait au même âge déjà 26 victoires sur le circuit ATP. Kwon (1m80) est le plus grand des joueurs asiatiques mais son style reste dans les standards de son continent. Son service est plutôt bon, il est très mobile, il aime tenir l'échange, il est très bon en retour. Comme Nishikori, son revers est de très bonne qualité surtout pour trouver des angles croisés courts.

Kwon a intégré le top 100 cet été à Atlanta : "Cela a été toujours un rêve pour moi de faire partie des 100 meilleurs joueurs du monde. Depuis que je suis tout petit. Et j'ai réussi à accomplir ce rêve. J'ai désormais beaucoup d'autres rêves et objectifs. C'est juste incroyable !"

Son entraîneur Kyu Tae Im a été 160ème mondial en 2009. Il fut le premier sud-coréen à intégrer le top 200 au classement ATP : "Avoir deux joueurs coréens dans le top 100 (Chung et Kwon) signifie beaucoup de choses pour le tennis coréen. Ils sont très amis en plus dans la vie. Ils s'encouragent et se motivent mutuellement. J'espère que leurs performances vont rendre le tennis encore plus populaire en Corée et attirer beaucoup de jeunes à jouer au tennis. J'ai commencé à travailler avec Kwon en mars et il a réussi à se qualifier 5 fois pour un tableau principal en passant par les qualifications sans aucune wildcard (Wimbledon, Atlanta, Los Cabos, Montréal et l'US Open). Jamais je n'aurais pensé qu'il progresse aussi vite. Nous avons construit une méthode de travail basée sur ses forces plutôt que sur ses faiblesses. C'était une décision très intelligente de s'incrire sur les tournois ATP en passant par les qualifications. Cela lui a donné beaucoup de confiance. Je suis très chanceux de travailler avec un joueur si intelligent. Dès qu'il apprend quelque chose à l'entraînement, il est capable de l'appliquer immédiatement lors du match suivant."

Kwon s'est en tout cas appuyé sur l'essor de Chung. Ses relations amicales avec Chung et le niveau de ce dernier a été une grande motivation pour lui. Cela l'a poussé au quotidien, afin de toujours donner le meilleur de lui-même.

La prochaine étape pour le Sud-Coréen ? Affronter Nadal ou Federer, ses deux idoles de jeunesse. Il était dans le même tableau que l'Espagnol à Montréal. Il les a ratés au premier tour de l'US Open mais il garde espoir : "Je n'étais pas si loin de les affronter. Je suis prêt pour réaliser mon rêve."

Blessé au premier tour de l'US Open face à Hugo Dellien, sa blessure s'est avérée finalement bénigne puisqu'il disputait la semaine dernière un challenger en Chine où il a remporté 3 matches pour s'incliner en demi-finale.

Son prochain rendez-vous est à Zhuhai où il jouera les qualifications à partir du 23 septembre. Il attend toujours sa première wildcard. Elle viendra peut-être à Tokyo ou Pékin la semaine suivante...

Infos à retenir
1ère victoire sur le circuit ATP le 23 juillet 2019 à Atlanta vs Gunneswaran
25 matches face au top 100 en carrière : 9 victoires pour 16 défaites
2 titres challenger et 3 finales (vs Monfils, Fabbiano et Sugita)
son record d'aces en carrière : 18 aces (vs Brands à Wimbledon, vs Uchida à Kyoto sur moquette, vs Kudryavtsev à Jinan)