Suite de notre série sur les jeunes joueurs du circuit qui ont franchi le cap du top 100 cette saison. Après Alexei Popyrin lundi et Soonwoo Kwon hier, retour dans l'hexagone ce mercredi avec le Français Corentin Moutet qui a intégré le top 100 cette saison en juin après un titre en challenger à Lyon.

Plusieurs Français sont entrés dans le top 100 cette saison mais nous avons opté pour Corentin Moutet. Ce jeune parisien de 20 ans formé au Tennis Club de Paris fait partie des étoiles montantes du tennis français avec Humbert, Barrère, Hoang ou Benchetrit. Ils représentent la nouvelle génération, celle qui remplacera les Mousquetaires nés dans les années 80. Corentin Moutet a commencé très jeune à avoir des résultats plus qu’honorable : champion de France dans toutes les catégories jeunes, champion d’Europe des moins de 15 ans, le jeune Moutet impressionne. En 2016 il affrontera même un certain Stefanos Tsitsipas lors d’une finale des championnats d’Europe junior où le Français s’inclinera sur abandon. Il se lance sur le circuit Challenger en 2017 où il obtient petit à petit de bons résultats avec un premier titre à Brest en prenant sa revanche en finale face à Tsitsipas. En 2018, il poursuit sa progression en remportant ses trois premières victoires sur le circuit ATP, toute sur terre battue, sa meilleure surface. Il remporte également son deuxième titre en challenger à Istanbul. Il devient même à Chennai début 2019 le premier joueur de moins de 20 ans à gagner trois tournois challenger.

Il démarre lors de l’intersaison 2018-2019 une collaboration avec Emmanuel Planque, l’ancien entraîneur de Lucas Pouille et Guillaume Rufin. Après 6 années aux côtés de Lucas Pouille qu’il aura mené au 10ème rang mondial, Manu Planque se lance donc dans un nouveau projet de formation avec un jeune espoir du tennis français. Et la progression est visible tout de suite surtout sur le plan mental et comportemental surtout. Corentin Moutet se canalise mieux sur les courts et ses résultats s’en ressentent immédiatement avec un 4ème titre challenger à Lyon et 4 nouvelles victoires sur le circuit ATP dont 3 à Roland Garros et Wimbledon. Des victoires de prestige face à Opelka, Pella ou encore Dimitrov.

Résultat de recherche d'images pour "corentin moutet planque"

"On a commencé notre collaboration en novembre dernier. Emmanuel m’apporte plein de choses, mais c'est difficile de parler de points précis. Nous sommes ambitieux tous les deux, nous partageons les mêmes objectifs. On se fait confiance, on est sur la même longueur d'onde. On travaille quotidiennement, en faisant le maximum tous les jours. Et, en tous cas je parle pour moi, je suis très satisfait de pouvoir travailler avec lui. Je ne pense pas qu'on puisse parler de déclic. Depuis le début de ma collaboration avec lui, on fait du bon travail. Ce sont les efforts du quotidien pour essayer d’améliorer mon jeu qui ont donné, sur certaines périodes, de bons résultats. C'est le fruit du travail. De temps en temps, ça paye. De temps en temps, non... J'ai gagné certains matchs, j'en ai perdu d'autres, mais c'est le travail quotidien qui fait que ma saison est plutôt bonne." (Au micro de la FFT)

Sur le plan personnel, Moutet est un homme épris d’une grande culture littéraire, il parle ouvertement de son admiration pour des auteurs réputés comme Verlaine ou Baudelaire. On sent chez ce garçon quelque chose de différent que chez les autres sportifs de haut niveau. Il s’accroche et s’attache à cette culture littéraire, car elle lui apporte beaucoup au quotidien. Elle est nécessaire à son équilibre.

Parlons un peu tennis : Corentin Moutet est gaucher, très technique. Il a un jeu qui lui permet de produire un tennis aussi bien offensif que défensif. Malgré certaines fébrilités au service ou dans la puissance de ses frappes, il est promis à un bel avenir. S’il arrive à se qualifier au NextGen de Milan en fin de saison, il aura rempli un nouvel objectif.

Résultat de recherche d'images pour "corentin moutet"

"J'ai appris beaucoup de choses cette saison, notamment dans la façon de gérer des matchs en 5 sets. Mais honnêtement, non, ce n'était pas un objectif d'intégrer le top 100. Ça n'apporte pas grand chose de concret, ça reste un joli nombre rond. Beaucoup parle du Top 100 comme d'une étape. Mais je ne le ressens pas vraiment comme ça. Entre mon classement d’aujourd’hui et celui d'il y a deux semaines, je n'ai pas changé dans la vie de tous les jours. En revanche, ça va me permettre de jouer des tableaux ATP 250 et ça c'est très positif. Mais le plus important est ce que l'on fournit tous les jours sur le court à l'entraînement. Il y a plein de bons jeunes joueurs en France et c'est une bonne chose pour le tennis français. Les gens attendent des joueurs français qu'ils jouent bien et gagnent des tournois. Chacun fera son chemin, mais c'est bon signe pour la suite." (au micro de la FFT)

L'avis de Rodolphe Gilbert : "Corentin est un gros travailleur. Il est très besogneux à l'entraînement. Il fait tout pour progresser. Il a eu souvent des difficultés par le passé à contrôler ses émotions dans les matches et c'est sur ce point qu'il a vraiment progressé cette saison. Il s'est pris en main. Il a commencé se restructurer tout seul et réfléchir à l'orientation qu'il voulait donner à sa carrière avant de partir avec Emmanuel Planque. Il s'est beaucoup canalisé lui-même. C'est un joueur extrêmement créatif sur le court. Il a une très belle main et un excellent coup d'oeil. Il sent bien le jeu et il est très bon en coup droit où il peut prendre la balle très tôt. Il a la qualité technique pour distiller des amorties dans n'importe quelle position. C'est un coup très utile sur terre battue. Pour l'instant, l'ocre reste l'unique surface où il a brillé mais je pense qu'il est capable dans le futur de réussir sur toutes les surfaces. Il doit en revanche progresser au service (en vitesse et précision) et au revers. Il est moins constant sur ces deux coups. Il doit continuer à prendre de l'expérience, jouer des matches et il progressera. La saison 2020 pourrait être très intéressante pour lui. Le prochain cap pour lui est le top 50. Mais j'apprécie chez lui cette soif qui l'habite de vouloir sans cesse progresser."

Les infos à retenir
- meilleur classement le 22 juillet 2019 : 80ème mondial
- 7 victoires pour 19 défaites sur le circuit principal ATP
- 8 victoires en carrière face au top 100 (5 sur TB, 2 sur dur et 1 sur gazon)
- 4 titres en challenger (2 sur dur, 1 en indoor et 1 sur TB)

Pour suivre Oversen sur twitter :
https://twitter.com/_Oversen