Comme on vous l'avait annoncé au début de l'été, Rafael Nadal a confirmé que son calendrier serait très allégé sur cette fin de saison en raison de son mariage prévu le 19 octobre à Majorque avec Xisca Perello.

L'Espagnol va répondre présent à la Laver Cup malgré une fatigue légitime. Mais ensuite, on ne le verra plus sur les courts avant Paris Bercy, le Masters de Londres et la Coupe Davis.

Mais un doute subsiste sur sa réelle présence à Paris. Rafa n'a disputé que 3 éditions de Bercy sur les 9 dernières. En carrière, il n'a atteint que deux fois les demi-finales et trois fois les quarts. La saison indoor n'est pas la priorité de Rafael Nadal. Il n'y a jamais vraiment brillé avec un seul titre en carrière à Madrid en 2005. Depuis 2011, il n'a disputé que 17 matches en indoor en dehors de la Laver Cup, de la Coupe Davis et du Masters de Londres.

"Gagner un Grand Chelem change beaucoup de choses. Nous devons discuter avec lui", a déclaré son Carlos Moya. "Chaque membre du staff donnera son opinion sur le calendrier à tenir. Cette saison a été incroyable. Il a eu des soucis physiques au printemps et il pensait même arrêter sa saison. Il faut savoir faire un break quand vous en avez besoin", a-t-il poursuivi.

Rafael Nadal lui-même a tenu à rappeler après son titre à l'US Open dans quelle situation il se trouvait au mois d'avril : "Qui aurait pu penser que je gagnerais ici à New York après Monte Carlo mais surtout après mon premier tour à Barcelone ? J'ai sérieusement pensé à mettre un terme à ma saison à ce moment-là. J'étais blessé et je ne prenais aucun plaisir à jouer. J'ai alors pris des décisions, j'ai essayé de changer certaines choses. J'ai accepté de souffrir, de m'entraîner encore plus dur et d'apprécier les petites choses du quotidien dont j'avais besoin pour me battre. C'est un rêve de voir à quel point cela a fonctionné au-delà de mes espérances. J'ai un staff et une famille incroyable derrière moi qui me soutiennent tous les jours. Sans cette confiance qu'ils me donnent, je n'aurais jamais réussi à faire une aussi belle saison."

Si la prudence est de mise dans son clan, alors on reverra l'Espagnol à Londres pour le Masters et à Madrid pour la Coupe Davis. Sauf blessure, ces deux rendez-vous sont incontournables pour Rafa sur cette fin d'année 2019.