Grégoire Barrère vit à 25 ans cette ascension sur le tard que l'on pressentait depuis 2016 et ses premiers résultats sur le circuit challenger. Pour notre consultant Rodolphe Gilbert, "cette quête du top 100 a pris plus de temps que prévu mais il y est arrivé. C’est une barrière symbolique qu’il a franchi et qui peut le libérer. C’est un joueur que je connais depuis longtemps et que j’aime bien et je lui souhaite vraiment de réussir au plus haut niveau. On s’aperçoit que cette saison il est beaucoup moins timide et beaucoup plus bagarreur que par le passé. Et mentalement, il est allé chercher des victoires incroyables en 5 sets à Wimbledon et à New York."

Grégoire Barrère est désormais 98ème mondial mais il aspire à mieux évidemment. Pour s'installer durablement dans le top 100, il faut briller sur ces tournois 250 en indoor dans des conditions de jeu que le Parisien apprécie particulièrement. Invité par les organisateurs du tournoi pour le récompenser de ces récents résultats, il aura l'occasion de mettre à profit ces longs mois à vadrouiller sur le circuit challenger où il a remporté 3 titres dont deux cette saison à Quimper et Lille.

Ce premier tour face à Hubert Hurkacz est évidemment une entrée en lice très compliquée. Le Polonais âgé de 22 ans a franchi les étapes plus rapidement et pointe à la 36ème place mondiale. Mais ce n'est pas en indoor qu'Hurkacz a engrangé ses points sur le circuit ATP. Malgré un titre à Brest en fin de saison dernière, il n'a pas réussi à confirmer cette saison où il a été battu dès le premier tour à Montpellier par Gulbis et dès le 2ème tour à Marseille par Tsitsipas. A Quimper, c'est Grégoire Barrère qui l'a éliminé au 3ème tour (7-6/6-7/6-1).

Barrère est capable de prendre la balle tôt. Il est plus petit que Hurkacz (1m83 contre 1m96) mais il peut aussi très bien servir. Il est beaucoup plus puissant que son adversaire (les deux joueurs font le même poids à savoir 80kg malgré la différence de taille). Le point fort du Français, c'est son revers. Il est capable de faire très mal à Hurkacz avec ce coup.

La vitesse de la surface est aussi un avantage pour Barrère qui se déplace plus vite qu'Hurkacz. Le Polonais est plus performant sur les surfaces plus lentes comme celles d'Indian Wells, Miami ou Winston Salem. On l'a vu à Montpellier et Marseille, il était rapidement en difficulté. Malgré sa grande taille, il s'offre pas assez de points gratuits avec son service, en tout cas moins que les autres joueurs de sa taille comme Medvedev, Zverev, Khachanov, Berrettini, Paire ou Raonic. De tous ces joueurs cités, Hurkacz se situe nettement en dessous en terme d'aces et de services gagnants.

Petit bémol, Barrère n'a encore pas réussi à battre un top 50. Il a perdu 6 fois en 6 matches : Goffin en 2016 à Roland Garros, Verdasco en 2017 à Montpellier, Tsitsipas en 2018 à Wimbledon, Khachanov en 2019 à Roland Garros, Pouille en 2019 à Wimbledon et Goffin en 2019 à l'US Open.

Voilà ce qui peut expliquer le fait que les bookmakers aient placé le Français à une cote de 2,84. Ce qui nous paraît malgré tout trop élevé. Cela offre une belle ouverture pour tenter le pronostic suivant :

Barrère remporte au moins un set dans le match
cote : 1,56
book : Winamax