Récent finaliste de l'US Open et auteur d'une tournée américaine historique avec également un titre à Cincinnati et deux finales à Montréal et Washington, on aurait pu penser que le Russe Daniil Medvedev allait lever le pied sur la fin de saison. S'il n'a disputé que 19 tournois cette saison, bien loin des 28 de Benoît Paire et d'Albert Ramos, le Russe est largement en tête en nombre de matches.
Pour accéder à cette page, vous devez être abonné.
En savoir plus.