Joao Sousa réalise pour l'instant une semaine parfaite. Battre 2-0 Khachanov et KUkushkin montre à quel point il est plutôt inspiré dans cette Sibur Arena. Mais d'une manière générale, le Portugais a souvent brillé à St-Petersbourg puisqu'il avait atteint la demi-finale en 2013 et une finale en 2015 soit un bilan de 13 victoires pour 5 défaites. Pas mal pour un terrien... Vous l'aurez compris, Joao Sousa est un joueur bien plus complet qu'il n'y paraît puisqu'il a également été titré à Kuala Lumpur et Valence et atteint la finale à Metz. Le Portugais est actuellement 64ème mondial. Il ne réalise pas sa meilleure saison mais c'est un joueur qui aime les coups d'éclat. Il est habité par une grinta qui le caractérise et le rend toujours difficile à battre.

Sur cette demi-finale, il va affronter le Croate Borna Coric. Bien qu'il soit mieux classé (15ème), il n'a pas un meilleur bilan en indoor que Sousa, bien au contraire. Coric a joué 30 matches en carrière en salle et il ne compte que 12 victoires. On se répète mais depuis Bâle en 2014 et sa victoire sur Rafael Nadal, c'est la première fois qu'il se qualifie pour le dernier carré d'un tournoi indoor. Sinon il avait perdu 8 fois dès son entrée en lice, 7 fois dès son 2ème match et atteint seulement une fois les quarts de finale (Vienne 2018). 

Après un bon premier semestre qui a porté le Croate à la 12ème place mondiale, Borna Coric a connu quelques pépins physiques avec une blessure au dos qui l'a contraint à l'abandon à Halle face à Herbert, au forfait à Wimbledon. Il a tenté ensuite un retour à Umag sans succès avec une défaite dès son entrée en lice face à Caruso. Ensuite il a perdu rapidement face à Mannarino et Opelka à Montréal et Cincinnati. Et il a de nouveau ressenti une blessure au dos à l'US Open qui l'a forcé à déclarer forfait avant son 2ème tour face à Dimitrov.

Il est arrivé en Russie plein de doute d'autant qu'il a mis fin à sa collaboration avec son entraîneur Riccardo Piatti il y a quelques semaines. Mais il a réussi à se sortir de deux matches compliqués à négocier face à Fucsovics et Ruud. Deux matches où Coric a concédé le premier set mais réussi à renverser le scénario. C'est d'ailleurs sa marque de fabrique cette saison. Coric a vraiment progressé mentalement. Il ne lâche jamais un match même quand il est mené et malmené. Il a remporté 16 matches en 3 sets cette saison pour seulement 5 défaites et chose rare, il a un bilan positif lorsqu'il a perdu le 1er set cette saison : 12 victoires pour 8 défaites.

Résultat de recherche d'images pour "sousa coric"

Les deux joueurs se sont affrontés qu'une seule fois en carrière à Halle en juin dernier. Et justement en 3 sets comme nous le soulignons à l'instant. Une victoire très serrée 7-6/5-7/7-6 avec le même nombre de points remportés pour les deux joueurs (115-115). Dans les deux tie-breaks, Joao Sousa avait fait le mini-break en premier avant de se faire rattraper.

C'est donc un match très difficile qui attend le Croate. Il est pourtant le favori des bookmakers mais il pourrait être en difficulté physiquement face à un Portugais qui va beaucoup le faire jouer et peut-être finir l'épuiser. Coric n'est pas à 100% dans sa préparation physique contrairement au Portugais qui en plus sert très bien cette semaine avec plus de 75% de points remportés sur sa première balle. Il n'a été qu'une seule fois par Khachanov et aucune fois par Kukuhskin.

La cote de Sousa nous semble vraiment trop haute et mal ajustée.

Pronostic de la rédaction
victoire de Joao Sousa
Cote : 2,30
Bookmaker : PMU et Winamax