Quart de finale très indécis à St Pétersbourg entre Kukushkin et Joao Sousa. D'ailleurs, les cotes se sont inversées sur ce match puisque le Kazakh était d'abord favori avant de passer outsider en raison d'un volume de mises plus importantes sur Sousa qui peut s'expliquer par sa victoire sur Khachanov.

Les deux joueurs se sont déjà affrontés quatre fois par le passé. En février dernier le kazakh s’est imposé sans trop de difficulté en deux sets 6-4/6-1 en Coupe Davis dans des conditions qui ressemblent à celles d’aujourd’hui.

Actuellement 57ème mondial, il réalise une saison 2019 au-delà de ses attentes, obtenant même son meilleur classement en en février (39eme).

Depuis le début de la semaine, Kukuhskin est très solide avec deux victoires très sérieuses face à Sinner et Dzumhur. Son jeu est bien en place et il est vraiment très mobile, sa couverture de terrain est vraiment impressionnante.

Le Portugais a crée la surprise au premier tour face à l'un des favoris du tournoi, le Russe Khachanov, récent papa. Tout le monde ici à St Pétersbourg avait programmé une finale entre Medvedev et Khachanov mais c’était sans compter sur le talent et l’abnégation de Sousa. Une victoire avec la manière pour le Portugais en deux sets 7-6/6-4.

Le jeu de Sousa s’adapte parfaitement à la surface plutôt lente ici en Russie et il a très bien servi au premier tour. Seul bémol, Sousa est souvent adepte des coups d’éclats pour ensuite s’écrouler le match suivant.

Kukushkin a remporté ce tournoi en 2010 et atteint la finale de Marseille en février dernier. De son côté, la meilleure performance de Sousa ici est un quart de finale en 2016. Le Portugais n'a plus atteint le dernier carré d'un tournoi ATP en indoor depuis 2015 mais il compte malgré tout en carrière 4 finales dont 2 titres à Valence et Kuala Lumpur.

Le match pourrait être accroché et se finir en 3 sets sauf si Sousa s'agace et perd patience face au jeu de contre parfaitement maîtrisé de Kukushkin.