Peter Gojowczyk et Cameron Norrie ne font pas partie des têtes d'affiche du circuit ATP mais néanmoins ces deux pensionnaires réguliers du top 100 vont ouvrir le bal de cette première édition du tournoi de Zhuhai qui marque le début de la tournée asiatique sur le circuit ATP.

Peter Gojowczyk (30 ans) est un vrai joueur de dur, qui comptabilise 172 victoires pour 112 défaites sur cette surface. Son palmarès se limite à 14 titres dont 13 en challenger. Après un premier semestre très compliqué (6 victoires pour 15 défaites), il a refait parler de lui cet été à Washington en éliminant Rublev, De Minaur, Raonic et Edmund avant de chuter face à Daniil Medvedev en demi-finale. Personne ne l’attendait à ce niveau et c’est dans ces moments là qu’il est le plus dangereux. L'Allemand fait partie de cette catégorie de joueurs très irréguliers qui par moment impressionnent et deviennent injouables. Joueur offensif qui prend beaucoup de risques dans ses frappes de balle, il peut commettre énormément de fautes directes si le jeu ne va pas dans son sens car ce n’est pas le joueur le plus patient du circuit. Quant à son service, il a une grosse première balle, qui, dans un bon jour peut être dévastatrice. Mais je l’ai précisé. Il faut que ce soit dans un bon jour, sinon c’est rempli de déchets… La réussite au service pourrait être la clé du match.

Résultat de recherche d'images pour "cameron norrie"

Face à lui, Cameron Norrie (24 ans) est peu en vue sur le circuit cette année depuis sa finale à Auckland début janvier à part une demi-finale à Acapulco perdue face à Kyrgios. Le Britannique est aussi à l’aise sur dur que sur terre mais son un bilan est à l’équilibre en 2019 avec 23 victoires pour 23 défaites. Celui qui apparaîtrait comme la relève de Murray dans le tennis britannique peine à confirmer et fait preuve d’énormément d’inconstance. Il reste sur 4 défaites sur ces 5 derniers matchs, dont une défaite qui paraît comme incompréhensible face à Kudla, en qualifications de Cincinnati. A l’inverse de l’Allemand qui propose un jeu très à plat, Cameron Norrie (68ème mondial) propose un jeu plus développé, à base d’effets, qui pourrait gêner, sur le papier l’allemand. Mais son bilan face aux gauchers en carrière sur dur est de 29 victoires pour 21 défaites dont 5 victoires/9 défaites face au top 100.

Les deux joueurs se sont déjà affrontés à deux reprises sur ocre pour deux succès de Norrie sur la moins bonne surface de l’Allemand. Sur ce match, les books donnent un avantage non négligeable à Cameron Norrie. On peut se poser la question de la pertinence de cette cote largement en faveur du Britannique. En Chine, les conditions de jeu peuvent être difficiles avec notamment un fort taux d’humidité. L'Allemand a remporté deux titres et fait une finale en challenger en Chine. Sur le circuit ATP, il a battu notamment Fucsovics, Sock, Leo Mayer et Karlovic. Norrie lui a fait ses débuts en Chine l'an dernier en 2018 et réussi à battre Coric mais perdu contre Nishioka et Lajovic.

Cameron ne fait pas partie des joueurs les plus à l’aise dans ces conditions de jeu. Il est en manque de confiance et face à un adversaire comme Gojowczyk, ce match est loin d’être évident pour Norrie. On pourrait même être tenté de miser sur l'outsider tant l'écart de cote peut sembler exagéré...

Pour suivre Oversen sur twitter :
https://twitter.com/_Oversen