En remportant cette édition 2019 du Moselle Open, Jo-Wilfried Tsonga a affolé les statistiques :
-18ème titre en carrière (2ème Français derrière Noah qui est à 23)
-13ème titre en indoor (3ème mondial ex-aequo avec Murray derrière Federer et Connors)
-2ème titre cette saison après celui de Montpellier
-il va passer lundi de la 61ème à la 39ème place mondiale
-29ème à la Race 2019

Il a bâti ce titre en partie sur sa qualité de service avec 64 aces inscrits cette semaine, ce qui le ramène à la 12ème place mondiale cette saison à 3 unités derrière Berrettini. Mais c'est surtout cette sérénité qui l'a habité toute la semaine. Il n'a jamais paniqué : ni quand il a perdu le premier set face à Andujar en étant mené 4-0, ni quand il a perdu le premier set face à Basilashvili, encore moins dans ce match très serré face à son ami Lucas Pouille où la décision s'est faite dans les deux tie-breaks. Et face à Bedene en finale, Tsonga est resté concentré malgré la perte du premier set alors qu'il avait globalement mené les échanges. Il a su sauver cette balle de break à 4-4 qui aurait permis à Bedene de servir pour le match. Il a su être solide sur son service quand le Slovène s'est retrouvé à 3 points du match. Enfin, il a fini par dérouler et asseoir sa domination dans un 3ème set qui envoyait le Manceau vers son 4ème sacre en Moselle et une 23ème victoire en 27 matches dans ce tournoi.

Il a évidemment tenu à remercier les supporters messins qui n'ont pas arrêtés de l'encourager toute la semaine : "Sans vous aujourd’hui, je ne pense pas que je serai parvenu à l’emporter, je vous remercie du fond du coeur. Depuis que je viens en Moselle, vous avez toujours été derrière moi. Si quelques fois on traite les joueurs français de rameurs, ce n’est pas votre cas, vous êtes toujours au top quoi qu’il arrive."

Sur cette fin de saison, on retrouvera le Français à Anvers (14-20 octobre). Mais on le verra évidemment aussi à Bercy. En attendant, il pourrait être invité sur d'autres tournois à Pekin ou Tokyo ainsi qu'à Vienne ou Bâle... A suivre...