C'est la première saison que le circuit ATP prend ses quartiers à Zhuhai dans le sud de la Chine, entre Macao et Hong Kong. Habituellement, cette ville moderne et très attractive remplissait le calendrier challenger mais elle a été promue en raison de l'excellente organisation du tournoi, de la qualité de la ville et de la capacité financière des organisateurs qui offrent un prize money d'un million d'euros, soit l'équivalent du tournoi de St-Petersbourg.

Les 4 éditions du tournoi challenger ont été remportées par Fabbiano face à Zhang, Donskoy face à Fabbiano, Bolt face à Hurkacz et Lopez Perez face à Karlovskiy.

Pour cette première édition sur le circuit principal, le tableau de ce tournoi 250 est plutôt relevé. Les 4 premières têtes de série (Tsitsipas, Monfils, Coric et Bautista) sont exemptées de premier tour. On retrouve parmi la liste des présents : 2 joueurs du top 10 et 6 joueurs du top 30.

Prize Money du tournoi
Défaite au 1er tour : 9.400€
Défaite au 2ème tour : 15.600€
Défaite en quarts : 27.200€
Défaite en demie : 47.900€
Défaite en finale : 86.800€
Titre : 160.500€

1er quart de tableau
Tsitsipas est la tête d'affiche de ce haut du tableau mais le Grec montre des signes inquiétants de lassitude. Après 61 matches cette saison dont presque 53 sur les 6 premiers mois, le Grec est dans le dur depuis Roland Garros. Il vit sa première grosse saison sur le circuit principal. Il a fait son entrée dans le top 10 au printemps et semble mal supporter cette pression inhérente à ce nouveau statut. Présent ce week-end à Genève pour la Laver Cup, il aura 3 jours pour préparer son premier tour face à Mannarino ou Zhang. Si le Français se qualifie, il aura les armes pour gêner le 7ème mondial qui n'a affronté Mannarino qu'une seule fois, c'était sur terre battue en mai dernier à Madrid.

On retrouve aussi dans cette partie de tableau l'Italien Cecchinato et le Français Lucas Pouille. Une ouverture est possible pour ces deux joueurs, plutôt en retrait cette saison. Pouille compte 4 victoires pour 7 défaites en Chine mais il y a eu du mieux à Cincinnati et Metz. On pourrait donc le voir reprendre peu à peu le fil de sa carrière et pourquoi pas le voir briller sur ce genre de tournoi 250. Jouer un qualifié puis Cecchinato ou un autre qualifié est quand même une belle opportunité à saisir pour le Français.

2ème quart de tableau
Gaël Monfils est la star de ce quart de tableau. Le Français est parti en chasse au Masters. 12ème à la Race à seulement 100 points de Nishikori qui ne jouera ni à Tokyo ni à Shanghai, Monfils peut frapper un grand coup cette semaine et entrer dans la danse pour Londres. Il va perdre accessoirement 125 points lundi puisqu'il avait remporté le challenger de Kaohsiung l'an dernier mais le côté positif, c'est que Monfils avait ensuite perdu d'entrée à Chengdu, Pekin et Shanghai. Beaucoup de points à récupérer donc les trois prochaines semaines.

Il a une partie de tableau plutôt relever avec une entrée en lice face à Gojowczyk ou Norrie, deux joueurs pas faciles à manoeuvrer mais inférieurs à un Monfils à 100%. Ensuite, il pourrait jouer une place en quarts face à Ruud, Kecmanovic, Ramos ou Nishioka. Encore une fois, des joueurs difficiles à battre mais sans grande référence sur le circuit pour l'instant par rapport au talent et aux ambitions de Monfils. La saison du Français sur dur est pour l'instant excellente : demie à Dubaï, quarts à Indian Wells, demie à Montréal et quarts à l'US Open. En cas de défaillance du Français, il faudra suivre les performances de Kecmanovic ou Nishioka plutôt en forme sur dur sans oublier l'Espagnol Ramos habitué aux exploits en Chine...

3ème quart de tableau
L'attraction de ce tournoi sera certainement la présence de l'ancien numéro un mondial Andy Murray qui a fait jouer son statut de classement protégé. Après Cincinnati et Winston Salem, l'Ecossais va disputer son 3ème match en simple sur le circuit ATP depuis qu'il s'est fait opéré de la hanche le 29 janvier dernier. Il a poursuivi sa reprise en challenger à Majorque pendant l'US Open en jouant 3 matches. Il va affronter au premier tour Tennys Sandgren contre qui il a perdu à Winston Salem 7-6/7-5 : "C'est un peu naïf et idiot de penser que je peux redevenir le joueur que j'ai été. Je ne m'attends pas à retrouver mon meilleur niveau. Mais j'ai l'impression que je peux encore rivaliser au plus haut niveau en termes d'habileté. Il s'agit juste de savoir si physiquement je peux atteindre un niveau assez élévé pour être compétitif. J'ai encore beaucoup de chemin à faire à cet égard. J'ai réalisé que ma santé était probablement plus importante que le tennis pour avoir une existence heureuse. J'attends donc avec impatience le moment où j'arrêterai de jouer, un jour ou l'autre."

N'attendons donc pas de miracle de la part de Murray sur ce tournoi. La tête de série de cette partie de tableau, Borna Coric, vient de perdre en finale de St-Petersbourg face à Medvedev mais il sera sûrement très content d'avoir été aussi loin après trois mois de galère en raison d'une douleur au dos. Le Croate aura-t-il les ressources physiques pour enchaîner une deuxième semaine consécutive ? Il avait l'air éreinté en finale face au Russe. Même avec 2 jours complets de récupération, il y a peu de chance de le voir aller au bout de ce tournoi. En revanche, une place en demi-finale est une éventualité plus que probable. Il affrontera pour son entrée en lice un qualifié ou le Chinois Wu. Ensuite, il jouera une place en demie face à De Minaur, Millman, Sandgren ou Murray.

L'Australien Alex De Minaur semble être le joueur le plus redoutable de cette partie de tableau. Vainqueur à Sydney et Atlanta, il a prouvé qu'il avait toutes les qualités pour remporter des tournois sur dur en ATP 250. Demi-finaliste à Shenzhen et présent au 3ème tour à Shanghai l'an dernier, De Minaur sait donc s'adapter aux conditions de jeu particulières des tournois asiatiques. Il est sur le papier le favori de ce quart selon nous.

4ème quart de tableau
Bautista aura ciré le banc pendant 3 jours à Genève à encourager, observer et frémir d'envie de prendre sa raquette pour aller montrer son talent devant les spectateurs de la Laver Cup. Il n'aura que deux jours pour aller en Chine et préparer son entrée en lice face à Andujar ou Johnson. Sur la papier un match à sa portée mais on a vu qu'Andujar avait la main chaude en ce moment sur dur. Quant à Steve Johnson, il est mené 7-0 par l'Espagnol mais 5 fois sur 7 il a réussi à prendre au moins un set. Une demi-finale face à De Minaur nous offrirait une affiche halléchante...

La star de cette partie basse du tableau n'est autre que Nick Kyrgios mais après 3 jours d'exhibition à la Laver Cup, saura-t-il trouver une quelconque motivation pour aller briller à Zhuhai ? Pas certain. Il affronte l'Italien Seppi au premier tour. Une vieille connaissance de l'Australien puisque Seppi lui a déjà retourné le cerveau à Melbourne en 2017 en remontant un handicap de 2 sets pour s'imposer en 5 sets. Il avait déjà poussé Kyrgios en 5 sets à Melbourne en 2015 mais cette fois l'Australien était sorti vainqueur.

Nos avis pour les outsiders du tournoi (bookmaker : Betstars)
Ramos @126
Seppi @67
Sandgren @67
Gojowczyk @67
Nishioka @41
Kecmanovic @41
De Minaur @17