Après un petit passage à vide, Benoît Paire a renoué avec la victoire sur ce premier tour de Shanghai face à Cecchinato, un adversaire inférieur au Français sur dur. Mais néanmoins, il a fait un match sérieux (6-2/7-5) dans la lignée de ses prestations entre avril et septembre. De son côté, Basilashvili souffle le chaud et le froid semaine après semaine et cette irrégularité le rend constamment imprévisible.
Pour accéder à cette page, vous devez être abonné.
En savoir plus.