Plus de deux ans que Fabio Fognini n'a plus affronté Andy Murray. L'Italien n'aura pas face à lui l'ancien numéro un mondial mais un joueur en reconquête, d'abord de lui-même. Le Britannique a sérieusement penser à la retraite mais finalement, il a su trouver les ressources pour récupérer de son opération à la hanche en janvier dernier. Il a eu l'intelligence de mettre son ego de côté et de ne pas brûler les étapes. Quels joueurs de son statut auraient d'abord commencé par une quinzaine de matches en double pour ensuite retourner en challenger afin de prendre du temps de jeu et de la confiance ? Son calendrier de reprise a juste été parfait et le hasard des tirages au sort lui a même permis de s'évaluer face à quelques cadors comme Thiem, Berrettini ou De Minaur.

Triple vainqueur ici à Shanghai, Andy Murray (289ème mondial) a bénéficié d'une wildcard pour disputer ce tournoi et il a été servi avec ce premier tour face à l'un des hommes de la saison, Fabio Fognini. Vainqueur de son premier Masters 1000 à Monte Carlo, l'Italien a montré aussi beaucoup de qualités sur dur bien que ce ne soit pas sa meilleure surface. A 32 ans, Fognini a l'occasion de disputer son premier Masters ATP Finals en novembre prochain. Pour cela, il doit battre l'Ecossais ce mardi.

Rodolphe Gilbert vous présente cette rencontre forcément très attendue par les passionnés et les amoureux du tennis. C'est l'oeil du pro !

"C'est un nouveau très bon test pour Murray qui a retrouvé des couleurs par rapport à cet été lorsqu'il a repris la compétition en simple. Aujourd'hui, il arrive à battre des joueurs du top 100 (Sandgren, Norrie, Londero) mais pas encore les tous meilleurs. Même s'il a été battu par De Minaur et Thiem, le contenu de ses matche est très encourageant puisqu'il s'incline quand même face aux deux vainqueurs des tournois (De Minaur à Zhuhai et Thiem à Pékin). Murray est en train de remonter la pente même s'il est encore loin de son meilleur niveau c'est certain."

"Murray se déplace beaucoup mieux même si sur les balles longues côté revers il est encore un peu en difficulté. C'est un très bon test pour lui de jouer Fognini qui m'a surpris en mettant deux sets à Querrey à Shanghai parce que c'est un profil de joueurs qui le met habituellement en difficulté, encore plus sur une surface plutôt rapide comme celle de Shanghai. C'est une belle victoire pour Fognini."

"C'était difficile de ne pas mettre Fognini de ce match mais cela va être très intéressant de voir comment Murray va se comporter. L'Ecossais sera obligé de faire des choses contre Fognini et de prendre des initiatives dans l'échange. Il ne pourra pas laisser l'Italien diriger le jeu donc il va être contraint de monter son niveau. Murray a beaucoup plus les armes aujourd'hui pour battre Fognini qu'il ne les avait début août."

"Dans le passé, même quand Murray était à son meilleur niveau, Fognini lui a souvent posé des problèmes. Sur les 7 duels, l'Italien s'est imposé 3 fois et pris au moins un set à 5 reprises. Fognini est capable avec sa technique de trouver des trajectoires sortantes et pour l'instant il me semble que c'est la faiblesse de Murray. On l'a encore vu sur ce premier tour face à Londero, dès que l'Argentin arrivait à le sortir un peu du court, Murray était en difficulté. Il n'a pas encore retrouvé sa mobilité d'avant mais en revanche, il a retrouvé son fond de jeu et sa qualité de service. Il est capable de mettre la pression en retour. Il a des atouts pour accrocher Fognini mais l'Italien va le faire courir, lui faire des amorties, des balles croisées et décroisées."

"On va voir où Murray en est face à un Italien qui vient de sortir des grosses prestations face à Rublev et Querrey. Fognini est favori, il ne peut pas en être autrement. Chaque tournoi pour Murray est une nouvelle étape de franchie. Il a réussi à gagner deux matches à Pékin, c'était important pour lui. Maintenant il s'attaque à un Masters 1000."