La dernière victoire de Daniil Medvedev à Shanghai face à Stefanos Tsitsipas a laissé des traces. Ou plus précisément les déclarations du Grec après la rencontre : "Je ne cherche pas du tout à être irrespectueux envers lui mais son jeu est ennuyeux, très ennuyeux. Toujours les mêmes frappes, les mêmes échanges, les mêmes matches encore et encore..."

Sans vouloir être discourtois, Tsitsipas sait très bien qu'en disant ce genre de phrases, il va toucher l'orgueil et l'ego du Russe. Surtout par rapport à leur relation déjà très tumultueuse...

Forcément la réponse du Russe n'a pas tardé : "Il a vraiment dit que mon jeu était ennuyeux ? [rire jaune] Pour de vrai ? Ecoutez, je ne veux plus me disputer avec lui. Chacun a son propre style de jeu. S'il pense que je suis ennuyeux, ce n'est pas un gros problème. Nous ne sommes définitivement pas des amis ni des ennemis. Juste des collègues. Tous les joueurs peuvent critiquer les autres joueurs mais je ne prends plus Tsitsipas au sérieux maintenant. Surtout suite à ce qu'il a dit après la Laver Cup comme quoi on l'avait forcé à boire de l'alcool et qu'il avait dit -Maman, c'est dégoûtant l'alcool-."

En même temps, comment le Grec pouvait-il s'imaginer que Medvedev n'allait pas réagir ? Rien de grave, ce sont juste des joutes verbales mais il a perdu ses 5 confrontations face au Russe. Quel intérêt d'aller critiquer son style de jeu ?