4 matches au programme ce mercredi en Suède à Stockholm notamment une très belle affiche. Déjà 11 matches se sont disputés sur le premier tour et déjà 4 outsiders ont fait parler d'eux (Travaglia, Tipsarevic, Nishioka et Mager).

La tête de série numéro 2 du tournoi, vainqueur en 2013, Grigor Dimitrov, est opposé à Sam Querrey. C'est tout sauf un match simple à négocier pour le Bulgare qui n'a pas réussi à surfer sur l'US Open. Il est retombé dans le doute lors de la tournée asiatique. Il retrouve l'indoor, lieu de son plus grand succès en carrière à Londres au Masters fin 2017. Mais Dimitrov n'a plus rien fait depuis sa finale à Rotterdam début 2018. Il se voit l'occasion de conforter sa place dans le top 30 mondial, un petit miracle après plusieurs mois très loin de son meilleur niveau. L'Américain aussi est loin de son meilleur niveau. En indoor, il a très peu brillé en dehors des Etats-Unis (10 victoires pour 13 défaites). Dimitrov mène 3-0 dans les confrontations mais son irrégularité cette année rend très fragile son statut de favori. La qualité de service de Querrey pourrait être un atout non négligeable si jamais Dimitrov sort une prestation moyenne.

Mikael Ymer est dans la meilleure forme de sa vie. Le Suédois a l'occasion devant son public de confirmer ses deux titres et 10 victoires consécutives depuis deux semaines. Il n'a encore jamais vraiment brillé à Stockholm malgré un excellent niveau de jeu en indoor surtout au niveau challenger. Il affronte le Portugais Joao Sousa, toujours difficile à manoeuvrer. Il semble assez surprenant de voir Ymer favori de ce match. Il peut gagner bien sûr en s'appuyant sur cette confiance qui doit l'habiter mais il n'a pour l'instant jamais vraiment confirmé sur le circuit ATP (5 victoires pour 13 défaites). En face, la grinta du Portugais peut le déranger et Sousa a déjà prouvé qu'il pouvait être bon en indoor (2 titres et 2 finales perdues) comme à St-Petersbourg en septembre où il s'incline en demi-finale face à Coric.

Dan Evans s'est sorti du piège Tomic et cette fois c'est lui qui est outsider face à Krajinovic. Le Serbe est avant tout un bon joueur de terre battue mais il est finalement assez complet avec plus de 50% de victoires en indoor notamment. Les bookmakers placent Krajinovic légèrement devant sur ce match. Il a en effet été plutôt très bon face à Ruud au 1er tour même si le Norvégien est loin d'être un joueur gênant sur dur. Le Serbe a un jeu puissant qui devrait lui permettre de dominer les échanges mais attention, le Britannique est constamment sous-coté. Son jeu n'est pas spectaculaire, il n'a pas de coup fort mais il n'a aucune faiblesse non plus. Très solide en défense, il peut pousser Krajinovic à la faute et le frustrer. Match assez compliqué sur le papier, les cotes sont plutôt bien ajustées. Le match peut partir dans les deux sens.

Le match entre Nishioka et Fritz fera l'objet d'une analyse à part.

Nos avis
set Querrey
set Sousa
set Evans