C'est toujours un plaisir pour les yeux de voir s'affronter sur le circuit Stan Wawrinka et Feliciano Lopez. Au-delà de l'esthétisme de ces deux revers à une main, cette opposition de style offre souvent aux spectateurs un duel serré. Blessé au pied, Stan Wawrinka n'a plus joué depuis l'US Open et fait donc son retour sur ce match. Feliciano Lopez a déjà un match dans les jambes avec sa victoire au premier tour face à Cameron Norrie.

D’un point de vue purement tennistique, Stan Wawrinka se présente néanmoins avec un statut de favori logique. Le problème, c’est que le Suisse, ancien numéro 3 mondial, peine à retrouver son meilleur niveau, celui qui était le sien jusqu'à Wimbledon en 2017. Cela fait deux saisons que Stan tente de remonter la pente après son opération au genou gauche. On lui diagnostique de l’arthrose récurrente puis une perte non-négligeable de cartilage. Pour un joueur de la trempe de Wawrinka, gros arpenteur des terrains, ce n’est pas anodin du tout. La rééducation sera longue et le chemin pour retrouver les sommets, très difficile. Car il y a bien un avant et un après cette opération. C’est clair comme de l’eau de roche. Entre 2014 et 2016, il remporte 11 titres dont 3 du Grand Chelem avec des victoires multiples et régulières face au big four. Depuis cette opération, il n’a plus remporté qu’un seul tournoi, celui de Genève. Wawrinka semble avoir retrouvé quelques sensations par moment cette année mais reste tout de même assez loin de son meilleur niveau comme l'a prouvé son dernier match face à Medvedev où il a manqué d'essence et de constance dans ses frappes pour résister au Russe.

C’est la rentrée des classes pour le Suisse...et face à un joueur aussi expérimenté que Feliciano Lopez qui a éliminé le Britannique Norrie au 1er tour, ça s’annonce tout sauf simple pour le 18ème joueur mondial. Feliciano Lopez vit, lui aussi, une saison raccourcie mais c’est compréhensible au vu de son âge (38 ans). Il n’y a que Roger Federer qui peut encore disputer plus de 60 matches sur une seule saison à plus de 38 ans. Professionnel depuis 22 ans, il a tout de même réalisé une performance de tour premier plan au Queen’s cette année en s’imposant à la surprise générale après avoir éliminé successivement Del Potro, Raonic, Auger-Aliassime et Gilles Simon en finale.

C’est la 8ème confrontation entre les deux hommes. Si Wawrinka mène 4-3, Feliciano a pris au moins un set à 6 reprises sur les 7 matches. Il a battu le Suisse sur les 3 surfaces et le dernier duel a tourné à l’avantage de l’Espagnol, mais ils ne se sont joué qu'une seule fois depuis 2014. Ce duel s’annonce costaud. On sait que Wawrinka a toujours besoin de temps pour entrer dans ses tournois et qu'il souffre lorsqu'il joue un très bon joueur dès son entrée en lice. Avec son slice de gaucher, son service et ses montées au filet, Feliciano a toutes les armes pour gêner le Suisse.

Wawrinka s'est-il remis de sa blessure au pied contractée à New York et qui l'a empêché de jouer depuis un mois ? Il s’est exprimé devant la presse avant le tournoi. Voici ses propos rapportés par le média belge L’Avenir : « J’ai eu un problème au pied qui est survenu avant le début de l’US Open. J’ai pu jouer à New York, mais pas après, la blessure était trop présente pour jouer à Saint-Pétersbourg et la tournée asiatique comme prévu. J’ai dû prendre le temps de récupérer et maintenant la douleur est toujours un peu présente, mais ça va mieux. Je suis content de ce que je peux faire sur le terrain et donc heureux de revenir à la compétition. Je suis ravi de cette wild card car Anvers n’est pas trop loin de la Suisse et les conditions sont très bonnes. C’est mon premier tournoi en Belgique, et j’avoue que je ne connais pas bien votre pays à part comme Kim et Justine, David (Goffin) et d’autres comme Christophe Rochus dont j’étais assez proche à l’époque. Vous avez toujours eu des joueurs très talentueux. Impressionnant ! Je ne suis pas venu avec l’ambition de remporter le titre. Le plateau est très relevé : David Goffin et Gaël Monfils sont les favoris. Ils sont proches du Masters. Ces trois prochaines semaines vont être très importantes pour eux. Ils ont envie de se qualifier et ça va être intéressant de voir leur niveau de jeu sur la saison indoor. Pour ma part, je vais prendre match par match en espérant évidemment qu’il y en ait plusieurs.»

L'avis de la rédaction : Feliciano Lopez remporte au moins un set