Novak Djokovic s'est rassuré ce jeudi face à Kyle Edmund. Le Serbe a sorti une prestation plus aboutie qu'au tour précédent face à Corentin Moutet. Un adversaire de toute autre nature l'attend demain sur le court central du Rolex Paris Masters, Stefanos Tsitsipas, qui l'a déjà battu deux fois en 3 confrontations.

Le premier set a été difficile, mais petit à petit vous êtes monté en puissance. Vous êtes-vous mieux senti qu'hier ?
Oui, je me sentais mieux. J'avais davantage d'énergie, de rapidité. Je me sentais plus alerte. Je n'ai pas si bien joué du fond du court dans le premier set mais j'ai bien servi. Cela m'a permis de remporter le tie-break. J'ai eu beaucoup de balles de set que je n'ai pas réussir à convertir. C'était très serré. Cela s'est décidé sur un ou deux points. Le deuxième set a été le meilleur set que j’ai joué depuis le début du tournoi. J'ai fini par un très bon jeu de retour, avec un très beau coup gagnant. J'ai eu des très bonnes sensations. Je suis convaincu de me diriger dans la bonne direction et que demain ce sera encore mieux.

Vous êtes l'un des meilleurs joueurs en indoor. Pouvez-vous parler de la manière dont vous ajustez votre jeu ? Est-ce la même chose que sur le gazon ou vous faites d'autres ajustements ?
Bien sûr qu'on fait des ajustements. Les conditions de jeu sont différentes en fonction de la surface. Idéalement, il faut quelques jours d'adaptation en amont de chaque tournoi pour s'adapter à la surface parce que la balle rebondit toujours différemment d'une surface à l'autre et la rapidité de la surface va affecter aussi votre jeu de façon significative. Il faut donc trouver les meilleures zones. Donc c'est ce que j'ai pu faire ces derniers jours. Aussi bien à Paris qu'à Londres je joue très bien. Ces surfaces me conviennent tout à fait. Je ne sais pas s'il y a d'autres raisons particulières. Je pense que cela convient très bien à mon jeu. J’essaie également de puiser l'énergie nécessaire pour finir sur une bonne note cette saison. Je ne vais pas parler des autres. Je vais parler de moi. Je me pousse davantage pour atteindre la ligne d'arrivée de la meilleure manière possible.

Parlons du match de demain justement. Stefanos Tsitsipas vous a déjà mis en difficulté notamment à Shanghai il y a trois semaines.
Oui, on a joué à Madrid et j'ai perdu contre lui à Shanghai. Le deuxième set était très serré. Je ne n'avais pas réussi à remporter le 2ème set et finalement le match s'est complètement renversé. C'est évidemment l'un des meilleurs joueurs au monde. C’est déjà un joueur accompli. Il est très bon sur toutes les surfaces. Il est complet. Il est très concentré. Il se consacre tout entier au tennis. Le meilleur joueur gagnera ce match. J'espère faire un aussi bon début de match qu'à Shanghai mais cette fois-ci tenir jusqu'au bout.

Après votre victoire, vous avez regardé votre box avec un regard très déterminé. C'est seulement un match du 3ème tour mais vous aviez quelque chose à prouver aujourd'hui ? Il y avait une raison particulière ?
C'est parce que mon coach m'a dit que je n'avais pas un bon jeu de relance. Non, je plaisante ! C'était un regard déterminé dans le sens positif du terme. C'est fantastique de finir le match avec du style. Hier, je ne me sentais pas au meilleur de ma forme. Donc j'espérais que je pourrais faire mieux aujourd'hui. C'est ce qui s'est passé pendant le deuxième set, c'était la raison de ce regard.