Après les déclarations des deux joueurs à Shanghai, on attendait, guettait et espérait une 6ème opposition entre le russe Daniil Medvedev (4e mondial) et le Grec Stefanos Tsitsipas (6e mondial) sur ce Masters. On connaît le différend qui les a opposés lors de leur premier face à face à Miami* et c'est pour cela que ce match-up est toujours très intéressant à suivre.

Les deux hommes réalisent une très belle saison. Medvedev est à 59 victoires pour 18 défaites en 2019 et 4 titres, tous sur dur (2 en outdoor à Cincinnati et Shanghai et 2 en indoor à St-Petersbourg et à Sofia). Il est rentré dans l'histoire du tennis après avoir enchaîné 6 finales consécutives entre août et octobre. En face, Tsitsipas est à 50 victoires pour 24 défaites en 2019 et 2 titres (Estoril sur terre et Marseille en dur en indoor).

Sur dur indoor, Daniil a remporté 71% de ses matches en carrière (35V-14D) dont 11 victoires pour 2 défaites cette saison. Il a récemment perdu contre Jéremy Chardy au 1er tour de Paris-Bercy, une défaite peut être révélatrice de sa fatigue mentale et physique en cette fin de saison, lui qui est le joueur ayant joué le plus de matchs sur le circuit cette année (76 matches). Après s'être retiré des tournois de Moscou et Vienne, il n'a donc plus gagné de matchs depuis 4 semaines. Dans quelle forme sera t-il ? A quel Daniil Medvedev aurons-nous droit ? Telle est la question. De son côté, le Grec n'a remporté que 60% de ses matches en indoor (21V-14D) dont 11 victoires pour 4 défaites en 2019 mais il reste sur une demi-finale à Bâle perdue face à Federer et un quart de finale à Paris-Bercy contre Djokovic, soit les 2 vainqueurs des tournois.

Résultat de recherche d'images pour "medvedev tsitsipas"

Ce qui est certain c'est que le style de jeu du russe ne plaît pas à Tsitsipas qui est mené 5-0 dans les confrontations contre lui. Et ce dernier n'a pas manqué de le rappeler lors de son interview d'après match à Shanghai : «Je ne cherche pas du tout à être irrespectueux envers lui mais son jeu est ennuyeux, très ennuyeux. Toujours les mêmes frappes, les mêmes échanges, les mêmes matches encore et encore... » Ce auquel a répondu Medvedev : « Il a vraiment dit que mon jeu était ennuyeux ? Pour de vrai ? Ecoutez, je ne veux plus me disputer avec lui. Chacun a son propre style de jeu. S'il pense que je suis ennuyeux, ce n'est pas un gros problème. Nous ne sommes définitivement pas des amis ni des ennemis. Juste des collègues. Tous les joueurs peuvent critiquer les autres joueurs mais je ne prends plus Tsitsipas au sérieux maintenant. Surtout suite à ce qu'il a dit après la Laver Cup comme quoi on l'avait forcé à boire de l'alcool et qu'il avait dit -Maman, c'est dégoûtant l'alcool. » Autant dire que leur relation est toujours aussi tendu.

Leur sixième face à face aura donc lieu à Londres, où ils participeront pour la première fois au tournoi. Selon Roger Federer, la surface est plus rapide que l'an passé, cela donnera peut-être un petit avantage à Tsitsipas qui a un style plus agressif mais vu que Medvedev se déplace très vite, est sur toutes les balles, pas sûr que ça soit tant que ça un avantage pour le Grec. Comme évoqué plus haut, les deux hommes jouent très bien sur dur et en indoor. En 2019, Tsitsipas a remporté 85% de ses jeux de service (18ème) mais seulement 20% des jeux adverses (66ème) pendant que Medvedev remportait 84% de ses jeux (23ème) pour 29% de breaks (6ème). La différence (total de 105 pour le Grec et de 113 pour le Russe) est encore plus criante lorsqu'on se concentre sur leur face à face. Tsitsipas concède 0,56 balle de break par jeu face à Medvedev (contre 0,43 en carrière) et il n'a remporté que 74% de ses jeux de service face au Russe contre 84% en carrière. On voit bel et bien que les qualités du Russe au retour lui font très mal. Et c'est aussi le cas sur son service surtout coté revers avec son slice si particulier. Au total sur leurs rencontres, le pourcentage de breaks de Tsitsipas n'est que de 15,7% alors que Medvedev est lui à plus de 25%.

Cependant, il faut noter que leurs duels sont toujours des matchs très serrés avec au moins 1 set de pris par les 2 joueurs lors de 4 matches et le seul match où Medvedev s'est imposé 2-0, ce fut sur le score de 7-6/7-5. Avec un tel enjeu lors du match de ce lundi, on peut penser que la rencontre sera une nouvelle fois serrée. Medvedev semble logiquement favori, lui qui a déclaré rêver de remporter le Masters, rêve certainement partagé par le Grec mais pas annoncé aussi clairement.

Résultat de recherche d'images pour "medvedev tsitsipas"

De plus la dernière déclaration de Tsitsipas à Shanghai sur le style de jeu de Medvedev a dû raviver sa rancœur à son égard et créera un supplément de motivation. Après 11 défaites en 12 matches face au top 10 mondial, le Russe est devenu l'homme des grand matchs avec une série en cours de 8 victoires pour seulement 3 défaites. A l'opposé, le Grec a perdu 10 de ses 15 derniers matches face au top malgré le fait qu'il ait battu chaque membre du Big 3.

Au vu des côtes, il n'y a aucun intérêt à partir sur Medvedev à 1.40. En revanche, un over jeux peut être intéressant pour ceux qui voient un match serré. Par exemple, l'over 22,5 jeux à 1,65 est une cote assez intéressante puisqu'elle peut couvrir un match en 2 sets serrés (7-6/6-4)...

*en mars 2018 à Miami, Tsitsipas avait insulté Medvedev de "sale russe de merde". Ce dernier avait voulu se battre avec lui à la fin du match mais le Grec avait préféré fuir l'affrontement.

Pour suivre Edwin sur twitter
https://twitter.com/edk1ng