On l'oublierait presque mais Stefanos Tsitsipas n'a que 21 ans. Titré au tournoi NextGen il y a un an, le Grec a confirmé son talent au plus haut niveau cette saison avec une entrée dans le top 10 mondial au printemps. Il n'en est plus ressorti et gagné sans contestation possible sa place au Masters de Londres malgré un été tourmenté.

Vous avez été très nombreux (presque 50%) à l'élire en première position de vos votes. Et difficile de vous contredire quand on regarde de plus près son bilan en 2019. D'abord il a été le premier joueur à battre Nadal sur terre battue ainsi que Djokovic et Federer sur dur, une performance exceptionnelle même si Tsitsipas a profité à chaque fois d'une légère méforme du Big Three au moment des affrontements. Titré à Marseille et Estoril, il a également atteint les finales à Dubaï, Madrid et Pékin. Seul bémol, les performances du Grec dans les grands tournois. Il a brillé à quelques occasions mais manqué de régularité. Sans trop s'attarder sur ses défaites au 1er tour à Indian Wells face à Auger-Aliassime et celle au 2ème tour à Monte Carlo face à Medvedev, on retiendra surtout sa sortie de piste au 1er tour de Wimbledon face à Fabbiano et sa tournée américaine totalement ratée (1er tour à Montréal, Cincinnati et New York). On mettra ce trou d'air entre juin et septembre sur le compte de la fatigue puisqu'il était le joueur qui avait le plus joué sur le circuit jusqu'au coup d'envoi de la quinzaine londonienne (52 matches).

Derrière Tsitsipas, vous avez placé Felix Auger-Aliassime en seconde position malgré un second semestre plutôt catastrophique. Le jeune Canadien a eu 19 ans au moins d'août. Il a démarré la saison en dehors du top 100 mondial (108ème) pour s'installer dans le top 30 dès le mois d'avril et ne plus jamais en ressortir. Auger a surtout marqué les esprits par sa capacité à briller sur les trois surfaces. D'abord finaliste à Rio en février, il a ensuite été proche d'une finale à Miami (défaite 7-6/7-6 contre Isner en demi-finale) pour son premier Masters 1000 avant d'atteindre la finale à Stuttgart et la demi-finale au Queens sur herbe. Ses difficultés après Wimbledon (seulement 5 victoires en 4 mois) sont une source de progression pour la saison prochaine.

Titré à trois reprises cette saison (Sydney, Atlanta et Zhuha), Alex De Minaur est sur la troisième marche du podium de vos votes, juste devant Denis Shapovalov et Jannik Sinner. Le Canadien a connu un trou d'air entre sa demi-finale à Miami en mars et Winston Salem fin août. Mais de part son talent, ce n'est pas une surprise de le retrouver à cette position. De son côté, l'Italien qui a eu 18 ans en août vous a surpris, vous a convaincu et de nombreux votes ont afflué après son titre à Milan au NextGen. Sur le terrain, c'est lui le meilleur jeune derrière Tsitsipas, Auger et Shapovalov, tous les trois absents à Milan.

Votre classement du meilleur jeune 2019 (né à partir de 1998)
1. Tsitsipas : 256 voix
2. Auger : 212 voix
3. De Minaur : 151 voix
4. Shapovalov : 121 voix
5. Sinner : 69 voix
6. Humbert : 30 voix
7. Kecmanovic : 23 voix
8. Ruud : 11 voix
9. Popyrin : 10 voix
10. Moutet : 9 voix

Autres principaux joueurs cités : Hoang, Davidovich, Ymer, Ruusuvuori, Forejtek.

Le vote de Rodolphe Gilbert : Sinner, Tsitsipas, Auger, Shapovalov, De Minaur

Le vote de Florent Serra : Tsitsipas, Shapovalov, Auger, De Minaur, Sinner