A 5-1 dans le 3ème set face à Medvedev, qui aurait pu s'imaginer que 24 heures plus tard, il serait définitivement le numéro un mondial de cette saison 2019 ? Le contraste entre sa détermination et sa rage pour renverser Medvedev et cette impression d'abandon et de résignation laissée par Djokovic face à Federer est assez frappant.



L'Espagnol n'est plus maître de son destin mais pour espérer encore se qualifier, il doit absolument battre Stefanos Tsitsipas, déjà qualifié. [...]
Pour accéder à cette page, vous devez être abonné.
En savoir plus.