A un peu plus de deux semaines du début de la saison, c'est l'heure pour nos deux consultants, Rodolphe Gilbert et Florent Serra, de vous livrer leurs prédictions, leurs attentes et leurs avis.

Qui sera le numéro un Français, Américain, Italien ou Anglais ? Qui finira devant qui ? 2020 verra-t-il un membre de la NextGen remporter un Grand Chelem ou le Big Three dominera-t-il encore le circuit ?

Qui sera numéro un français fin 2020 ?

L'avis de Rodolphe Gilbert : "Sauf blessure, Gaël restera le numéro un en 2020. Il n'a joué que 21 tournois cette saison, bien moins que les autres, et pourtant il finit la saison 10ème mondial. C'est celui qui est le plus capable d'être bon sur toutes les surfaces et qui arrivent à battre les meilleurs joueurs du monde et qui est le plus présent sur les gros tournois. Mais s'il a des pépins physiques, je vois Tsonga derrière lui. 2019 lui a permis de revenir à un classement favorable (29ème) pour entrer dans les tableaux et être tête de série. Lui aussi est plutôt bon sur toutes les surfaces. Pour Lucas, ça s'annonce compliqué. Il sort d'une saison blanche en raison de nombreux problèmes physiques. Et il s'est retiré de son exhibition en Arabie Saoudite. Il a encore mal au coude. Il doit défendre des gros points à Melbourne qui pourrait le faire chuter au classement et lui faire perdre son statut de tête de série sur les tournois."

L'avis de Florent Serra : "Je pense que Jo a une bonne chance de finir numéro un français. Je sais qu'il bosse bien cet hiver physiquement. Il fait une grosse intersaison avec son kiné Michel Franco et son staff (Ascione, Bruguera). Il a plutôt bien filtré ses tournois cette saison. Sur le début de saison sur dur et en indoor, on en saura un peu plus. Par rapport à la fin de saison, je le vois bien capable d'avoir cette régularité. Il se débrouille sur terre battue et il est très performant sur gazon. S'il choisit bien ses tournois et qu'il arrive à y être performant, il peut finir devant Gaël. Avec Monfils, on ne sait jamais à quoi s'attendre. Ou plutôt quand on l'attend, il est rarement présent. Je ne sais pas si c'est une sorte de pression mais il est passé à côté de beaucoup de matches importants en 2019 : à Indian Wells (forfait avant le quart contre Thiem), à Roland Garros (lourde défaite contre Thiem), Wimbledon (défaite au 1er tour contre Humbert), Montréal (forfait avant sa demie contre Nadal), US Open (défaite en quart contre Berrettini), toute sa tournée asiatique où il pouvait gagner sa place au Masters jusqu'à ce match à Bercy contre Shapovalov où une victoire l'aurait envoyé à Londres... Après, malgré tout ça, il finit top 10. Il est trop imprévisible. Je ne me risque plus à prédire ce qu'il va faire."

L'avis de la rédaction : Il y a de fortes chances pour que la place de numéro un français se joue entre Monfils et Tsonga. Lucas Pouille, toujours blessé, risque de repartir dans une saison galère où il ne sera plus protégé par son classement. Il pourrait sortir du top 60 après Melbourne. Les cotes de Monfils (3,50) et Tsonga (4,00) sont plutôt intéressantes par rapport à la probabilité de voir l'un des deux finir devant. Benoît Paire est le plus talentueux mais semble moins régulier que les deux premiers cités.

Résultat de recherche d'images pour "berrettini fognini sinner"

Qui sera numéro un italien fin 2020 ?

L'avis de Rodolphe Gilbert : "Le joueur Italien que j'ai envie de suivre en 2020 c'est Sinner. J'ai envie de voir comment il va évoluer. Ce joueur a des atouts pour aller très haut. Mais c'est un peu précoce encore pour faire de lui le numéro un Italien en fin de saison. Il y a des étapes à franchir avant. Il n'a que 18 ans et 21 matches sur le circuit. A priori, la place de numéro un se jouera dans le top 15 mondial. C'est un peu juste pour lui par rapport à Fognini et Berrettini. S'il finit top 30, ça sera déjà une saison exceptionnelle."

L'avis de Florent Serra : "Je vais partir sur Berrettini. Il est plus multi-surface que Fognini qui joue très bien sur terre mais malgré quelques bons tournois sur dur, il est moins performant que Berrettini. Je le vois surfer sur cette bonne vague 2019 où il s'est qualifié pour le Masters. Il est grand, c'est un beau gabarit, je le trouve endurant et plus constant. Je mets Fognini en 2ème et ensuite Sinner qui devrait continuer à pousser. Il m'a plu sur cette fin de saison. Il aura des wildcards mais je pense qu'il devrait continuer à jouer encore un peu en challenger pour confirmer son niveau de jeu et cette confiance qu'il a accumulée. Il m'a surpris, j'ai vu de très belles choses dans son jeu notamment à Vienne. J'attends de voir sur terre battue comment il va se débrouiller en terme de glissades et de hauteur de balles. Avec Riccardo Piatti, il est très bien entouré. Je pense qu'il saura garder une certaine humilité. Il peut entrer dans le top 50 s'il arrive à être constant et s'il organise une programmation intelligente en ne jouant pas que des gros tournois. Sonego me semble plus friable sur les surfaces rapides."

L'avis de la rédaction : Berrettini est en effet le joueur italien le plus complet avec un titre sur terre et sur gazon et un dernier carré à l'US Open, Shanghai et Vienne en fin de saison. Il a encore une marge de progression. Il semble mériter sa cote de 1,50 par rapport à Fognini (3,00). La cote de Sinner (4,00) est trop basse pour se laisser tenter. Avec son inexpérience et sa jeunesse, il est difficile de l'imaginer intégrer le top 20 mondial dans un an.


Résultat de recherche d'images pour "De minaur kyrgios"

Qui sera numéro un australien fin 2020 ?

L'avis de Rodolphe Gilbert : "J'opte pour Kyrgios pour la simple raison que pour moi, il serait à sa juste place en étant numéro 4. C'est une blague de le voir 35ème mondial. Avec lui tout est possible évidemment, il peut péter un plomb et lâcher prise mais j'espère qu'il va réussir à se remobiliser et se mettre la tête dans le bon sens. Avec son potentiel, c'est moins difficile d'être dans le top 10 mondial que pour De Minaur."

L'avis de Florent Serra : "Plutôt Kyrgios mais il est tellement imprévisible. En terme de régularité, De Minaur est devant mais si on regarde simplement le talent, Kyrgios est au-dessus. Tout pourrait se jouer sur la terre battue, une surface que les deux joueurs n'apprécient pas trop. Celui qui sera le moins mauvais sur terre pourrait prendre l'ascendant en fin de saison."

L'avis de la rédaction : Voilà donc nos deux consultants plutôt d'accord pour imaginer Nick Kyrgios finir devant De Minaur, Millman, Thompson et Popyrin. En effet, son talent n'est pas à remettre en cause. Son meilleur classement a été 13ème mondial. De Minaur est actuellement 18ème. Aucun des deux n'a brillé sur terre en 2019 (10 points pour Kyrgios et 65 pour De Minaur). Sur dur, les deux joueurs sont capables de remporter des titres mais pour l'instant De Minaur a des difficultés à battre les top players et s'imposer dans les grands tournois. Sur gazon, l'avantage est également en faveur de Kyrgios. Sa cote (2,25) est une belle opportunité à saisir avec une bonne dose de courage.

Qui sera numéro un américain fin 2020 ?

L'avis de Rodolphe Gilbert : "Je resterai sur Isner parce qu'il me semble encore aujourd'hui, malgré son âge (35 ans en avril), supérieur aux autres. Avec son style de jeu (il ne joue pas 4 mètres derrière la ligne), je ne pense pas que le physique soit un critère, du moins pour cette saison, défavorable à Isner. Cette saison, il n'a joué que 48 matches et pourtant il finit l'année devant les autres avec un titre, une finale de Masters 1000 et 3 demi-finales. Sauf blessure, je ne vois pas un autre américain devant lui dans un an."

L'avis de Florent Serra : "Pour moi Isner. Je ne vois pas les jeunes aller chasser John. Je ne suis pas convaincu sur la longueur d'une saison par les autres. On pourrait pourquoi pas en grosse surprise avoir un retour de Sam Querrey qui pourrait se rapprocher du top 20. La seule incertitude, c'est le physique pour Isner qui a eu quelques petits pépins cette saison. Mais je reste quand même sur lui, au moins pour cette saison."

L'avis de la rédaction : Là aussi, nos deux consultants sont unanimes sur l'incapacité de la relève américaine à bousculer la domination de John Isner. Il est vrai que malgré son âge et ses pépins physiques, en jouant 10 tournois de moins que Fritz, Isner a fini devant tous ses compatriotes en 2019 avec une finale à Miami et un titre à Newport. Sa qualité de service est une arme redoutable, qualité qu'il partage avec Opelka qui a montré de belles choses en 2019 sur le plan des résultats. Au niveau du jeu, le géant de 2m11 a peu de supporters mais il pourrait bien créer la surprise. En tout cas, la cote d'Opelka (5,00) n'est pas à négliger. Il pourrait d'ailleurs finir en tête des aces. Il a échoué à 18 petites unités d'Isner en 2019 (1032 contre 1014).

Résultat de recherche d'images pour "murray edmund"

Qui sera numéro un anglais fin 2020 ?

L'avis de Rodolphe Gilbert : "Pour répondre à cette question, savoir quelle est l'état de la hanche de Murray est indispensable. On a vu sur la tournée asiatique et à Anvers qu'il était capable de retrouver un très haut niveau. Mais peut-il le faire sur la durée d'une saison ou cherchera-t-il à se préserver ? Il n'est pas garanti qu'il puisse le faire. Ça se jouera donc entre Murray et Edmund. Si sa hanche va bien, il sera devant mais comme on a pu le voir en Coupe Davis, physiquement c'est compliqué pour lui. Il a annulé son séjour à Miami pour préparer la nouvelle saison à cause d'une douleur à l'aine."

L'avis de Florent Serra : "Murray est 126ème. Je suis sceptique sur l'idée de le voir passer numéro un, surtout pour une cote aussi faible. Physiquement, ça sera difficile pour lui d'enchaîner les tournois et les grosses perfs pour se rapprocher du top 40. Sur le papier, Edmund pourrait finir devant mais mon intuition m'envoie vers Evans. Edmund est bien revenu en fin de saison mais je met sur une option aussi sur Evans qui est pénible à jouer sur gazon et sur dur. Murray je n'y crois pas du tout."

L'avis de la rédaction : Difficile d'imaginer Murray finir devant tous les Britanniques. En tout cas, sa cote (2,00) ne représente aucun intérêt d'investissement en raison de son opération de la hanche. Edmund (3,00) et Evans (6,00) sont deux options bien plus rentables. Edmund a mieux fini la saison et pourrait retrouver un niveau plus proche de son meilleur classement (14ème). Evans est pour l'instant devant, il n'est donc pas à écarter.


Qui sera numéro un mondial fin 2020 ?

L'avis de Rodolphe Gilbert : "Je ne pense pas que la place de numéro un mondial échappera à Djokovic ou Nadal. Je n'ai pas eu la sensation d'un déclin. Si jamais les deux subissent des gros pépins physiques, alors Thiem et Tsitsipas ne seront pas loin."

L'avis de Florent Serra : "Je vois Djokovic finir devant Nadal. Thiem a montré qu'il était capable de rivaliser sur dur alors je le mets sur le podium devant Medvedev, Tsitsipas et Federer. Je ne vois pas Djoko et Rafa se faire dépasser, au moins pour cette saison. Physiquement et en terme de constance, je vois le Serbe devant l'Espagnol qui a eu quelques pépins physiques en ne jouant que 13 tournois. Après, c'est vrai que Djoko n'était pas au mieux non plus avec son coude et son épaule. 2020 peut-elle être l'année de la sensation avec un nouveau numéro un mondial ? Possible mais je ne le pense pas. Dans les grands tournois, ils sont encore au-dessus dans leur gestion de la saison. Federer devrait lui quitter le top 5."

L'avis de la rédaction : Djoko et Rafa ont les faveurs de nos consultants. Et ils sont évidemment bien supérieurs aux autres pour l'instant. Mais un coup de poker peut être tenté pour la prochaine saison. 2019 a vu les deux maîtres du circuit connaître quelques pépins physiques. Rafa a souffert sur terre avant Roland Garros et Djokovic a peu brillé sur la fin de saison. La nouvelle génération pousse. Medvedev s'est offert une série de 6 finales consécutives dont une en Grand Chelem à New York. Djokovic notamment a été battu par Thiem (2 fois) et Medvedev (2 fois). Le Serbe avait déjà été dominé fin 2018 par Khachanov et Zverev. Miser sur l'un des membres du trio Thiem (8,00), Tsitsipas (6,00) ou Medvedev (10,00) est un pari risqué mais à tenter.

Image associée

Combien de Grand Chelem pour Rafael Nadal ?

L'avis de Rodolphe Gilbert : "Je me lance sur 2. Evidemment Roland Garros mais je pense qu'il sera bien placé pour remporter l'Open d'Australie."

L'avis de Florent Serra : "Rafa me semble encore au-dessus à Roland Garros. Même si Thiem n'est pas loin derrière et qu'il l'a déjà battu. Mais à Paris, la marche pourrait encore être trop haute pour cette saison. Il peut y avoir une surprise mais Rafa est au-dessus sur le papier. Il pourrait bien aller en chercher un deuxième ensuite pour dépasser Federer. Il a un Grand Chelem de retard pour l'instant. Il a montré qu'il était capable de dominer le circuit à l'US Open. Un c'est certain. Pourquoi pas deux pour Rafa."

L'avis de la rédaction : Voir Rafa remporter un Grand Chelem et revenir à hauteur de Roger Federer semble être une évidence tant le niveau de l'Espagnol sur terre battue est au-dessus des autres. Sera-t-il capable de gagner à nouveau sur dur à Melbourne ou New York ? Nous préférons partir sur un Grand Chelem (cote 2,00).

Résultat de recherche d'images pour "djokovic wimbledon"

Combien de Grand Chelem pour Novak Djokovic ?

L'avis de Rodolphe Gilbert : "Je le vois gagner un Grand Chelem cette saison. Et plutôt l'US Open."

L'avis de Florent Serra : "J'en vois deux pour Djoko. Wimbledon et l'US Open."

L'avis de la rédaction : Djokovic a remporté deux Grands Chelems en 2019. A part Roland Garros, il est capable de tous les gagner sauf blessure. Néanmoins, les cotes sont peu intéressantes pour un titre (2,50) ou deux titres (3,25) à moins de partir sur trois titres pour le Serbe (cote 25,00). Ce qui ferait de lui assurément le futur numéro un mondial. S'il n'a pas de souci au coude ou à l'épaule, il en est bien capable. Il a très envie de rattraper Rafa et Roger au nombre de Grand Chelem.

Résultat de recherche d'images pour "federer grand chelem melbourne 2018"

Combien de Grand Chelem pour Roger Federer ?

L'avis de Rodolphe Gilbert : "Je pense que Federer est capable de gagner Wimbledon. Donc je dirai 1."

L'avis de Florent Serra : "Peut-être Wimbledon. C'est le seul qu'il peut gagner. Mais sans grande conviction."

L'avis de la rédaction : On a la vague impression que cette finale de Wimbledon restera le dernier rendez-vous manqué de la carrière du Suisse qui physiquement a peiné en 2019. Son talent lui permettra de remporter des titres à Halle ou Bâle mais en Grand Chelem, il se pourrait qu'il reste bloqué à 20. D'ailleurs les bookmakers penchent pour le même scénario (cote 1,25). Si vous le voyez gagner Wimbledon, autant miser directement sur sa victoire à Wimbledon (cote 5,00) plutôt que sur un Grand Chelem (cote 3,00).

Résultat de recherche d'images pour "zverev medvedev tsitsipas berrettini"

La NextGen remportera-t-elle au moins un Grand Chelem ?

L'avis de Rodolphe Gilbert : "Je ne vois pas Berrettini ou Zverev passer devant le Big Three cette saison en Grand Chelem. Thiem est double finaliste à Roland Garros, Medvedev a été en finale à New York, Tsitsipas en demie à Melbourne donc ils ont bien évidemment les capacités pour le faire mais je ne vois pas encore le Big Three lâcher un Grand Chelem en 2020."

L'avis de Florent Serra : "S'il y a une surprise, ça sera en Australie avec Medvedev, Tsitsipas ou pourquoi pas Thiem. D'ailleurs, si je vois un nouveau vainqueur en Grand Chelem, je miserai sur Thiem qui m'a vraiment impressionné en 2019. Il a vraiment modifié son jeu en étant plus offensif. Il a gagné un Masters 1000 et perdu en finale du Masters. C'est pas rien quand même pour un joueur qu'on cataloguait comme pur terrien..."

L'avis de la rédaction : Medvedev (1 finale) et Thiem (2 finales) sont les deux seuls membres de la nouvelle génération à avoir tutoyer le goût d'un titre en Grand Chelem mais Nadal fut à trois reprises sur le chemin. 2020 pourrait offrir une nouvelle opportunité. Mais avec Tsitsipas, Zverev, Berrettini et les autres qui poussent derrière, difficile de faire un choix. Thiem à Roland Garros (cote 5,00) ou Medvedev à Melbourne (cote 8,00) pourrait être les meilleures options mais les cotes sont basses.

LES FACES À FACES

Djokovic vs Nadal : Nadal (Rodolphe Gilbert), Djokovic (Florent Serra)

Thiem vs Federer : Federer (Rodolphe Gilbert), Thiem (Florent Serra)

Shapovalov vs De Minaur : Shapovalov (Rodolphe Gilbert), Shapovalov (Florent Serra)

Medvedev vs Tsitsipas : Tsitsipas (Rodolphe Gilbert), Medvedev (Florent Serra)

Rublev vs Goffin : Rublev (Rodolphe Gilbert), Goffin (Florent Serra)

Zverev vs Berrettini : Zverev (Rodolphe Gilbert), Zverev (Florent Serra)

Opelka vs Garin : Opelka (Rodolphe Gilbert), Opelka (Florent Serra)

Rendez-vous dans 11 mois pour faire le bilan de ces prévisions.